Publicité
analyse

Pourquoi les produits dérivés deviennent incontournables

©Shutterstock

Les bons gestionnaires dosent en experts leur "exposition" à tel marché, telle classe d'actif, telle région. Ils font en sorte de bénéficier au maximum des bons résultats, tout en limitant considérablement le risque de perte. Pour y parvenir, ils recourent à un outil essentiel: les produits dérivés, incontournables dans un portefeuille réellement diversifié. Visite guidée.

Si l'on en croit Aristote, le philosophe et savant grec Thalès de Milet fut l'un des premiers à utiliser un mécanisme "à terme", apparenté aux produits dérivés. Ses connaissances en astronomie lui avaient permis de prévoir que la récolte des olives serait excellente l'année suivante. Il put donc, dès l'hiver, verser des arrhes pour la location des moulins à huile de sa région. La récolte s'avéra abondante, et Thalès put louer les moulins au prix qu'il souhaitait et réaliser un important profit. Au XIXe siècle, des "contrats à terme" sont apparus aux États-Unis sur les marchés des céréales: les fermiers s'engageaient sur des contrats de livraison de leur production à une date ultérieure à la signature, à un prix fixé par avance, ce qui les protégeait des fluctuations. Les entreprises les ont ensuite utilisés pour se couvrir contre plusieurs types de risques financiers (de change, de cours des matières premières, de crédit, etc.).

Les produits dérivés d'aujourd'hui sont les descendants directs de ces mécanismes. Ce sont des contrats entre deux parties s'engageant, l'une à acheter, l'autre à vendre, à une date donnée, une quantité fixée d'un actif (généralement financier) à un prix également convenu dès le départ. Les produits dérivés ne requièrent pas de placement net initial (ou un placement minime), ce qui permet de jouer sur l'effet de levier. Leur valeur fluctue en fonction de la valeur de l'actif sous-jacent, qui peut être un indice d'actions ou d'obligations.

Effet de levier et ciblage

"Les gestionnaires utilisent des produits dérivés car il est généralement moins coûteux de détenir de tels produits que les actifs sous-jacents eux-mêmes, mais aussi parce que les marchés de ces produits sont en principe très liquides, de sorte qu’il est plus facile de les acheter et de les vendre", résume Georgina Taylor, directrice produit de l’équipe Multi-Asset d'Invesco. "Et les dérivés permettent à l’équipe de gestion de cibler très précisément l'exposition qu’elle souhaite. 

Imaginons que l’équipe veuille tirer profit des futurs gains des Bourses européennes: elle pourrait entrer dans un compartiment ad hoc, ou investir dans un index européen. Mais vu le contexte incertain, le risque semble élevé. Elle choisira donc d'utiliser des dérivés pour profiter du gain et limiter le risque." La majorité du portefeuille d'Invesco consiste en dérivés, ce qui doit permetre à la société de tenir ses engagements d'une volatilité inférieure de 50% à celle des actions mondiales, et d'un rendement brut supérieur à l'Euribor 3 mois (les deux objectifs s'entendant sur trois ans glissants).

 

 

Invesco Global Targeted Returns Fund est un compartiment de la SICAV luxembourgeoise Invesco Funds. Pour plus d’information cliquez ici.

Les informations et les opinions de Georgina Taylor datent d’août 2015 et peuvent être modifiées sans préavis.

Ce compartiment de la SICAV de droit luxembourgeois Invesco Funds a le statut d’OPCVM et sont disponibles en Belgique. Ce produit est à durée indéterminée. Politique d‘investissement : Le compartiment recourt à un large éventail d‘idées et de techniques l‘investissement afin de constituer une exposition à une sélection d‘actifs de tous les secteurs économiques du monde, notamment des actions de sociétés, des titres de créance (émis par des gouvernements ou des sociétés), des matières premières, des parts d‘autres compartiment (y compris des compartiments cotés), des espèces et des instruments du marché monétaire. Pour garantir une répartition prudente des risques et un portefeuille diversifié, le compartiment appliquera en permanence au moins 5 idées d‘investissement individuel à l’aide d‘au moins 3 types d‘actifs différents. Pour plus d’informations sur les objectifs et la politique d’investissement du compartiment, consultez le document d’informations clés pour l’investisseur ainsi que le prospectus à jour. Le produit mentionné ci- dessus reste soumis aux fluctuations du marché : aucune garantie ne peut dès lors être donnée quant à son rendement futur et à la réalisation de l’objectif des gestionnaires. Risques spécifiques : La valeur des investissements et les revenus qui en découlent peuvent diminuer comme augmenter et il est possible que vous ne récupériez pas la totalité du montant que vous avez investi. Les investisseurs doivent noter que leurs investissements peuvent être soumis à un risque de mouvement négatif des fluctuations de taux de change. Le compartiment investira dans des produits dérivés (instruments complexes) pouvant comporter un effet de levier significatif, ce qui implique de fortes fluctuations de la valeur du compartiment. Le compartiment peut détenir des titres de créance de qualité de crédit inférieure, y compris des obligations à haut rendement, ce qui peut entraîner de fortes fluctuations de la valeur du compartiment. Les informations et les opinions de Invesco et du gestionnaire du compartiment datent du 15 août 2015 et peuvent être modifiées sans préavis. Toute décision d‘investissement ne peut se faire qu‘après lecture du document d’informations clés pour l’investisseur (relatif à une part spécifique disponible au sein du compartiment) et le prospectus à jour. Ces documents, ainsi que les grilles tarifaires et les derniers rapports périodiques relatifs au compartiment sont disponibles gratuitement en français, néerlandais et anglais auprès de nos distributeurs, du service financier, ainsi qu’auprès du bureau Invesco Asset Management S.A. Belgian Branch (France) situé Avenue Louise 235 - 1050 Bruxelles, Belgique - Tel : +32-2-641 01 70 Fax : +32-2-64101 75, www.invesco.be. Le service financier de la SICAV de droit luxembourgeois est assuré par RBC INVESTOR SERVICES BELGIUM S.A., Place Rogier 11, B-1210 Bruxelles. Taxe sur Opération de Bourse (avec un maximum de 2000 EUR) actions de cap. : 1,32% à la sortie, actions de distribution : 0%. Droits d’entrées : de 0% à max. 5,00%. Montant d’investissement initial minimum : EUR 1000. Frais de gestion : 1,40%. Frais courant : 1,60% (estimation au 28/02/2015). Le compartiment pourrait être soumis au précompte mobilier de 25% en application de la loi-programme du 31/12/2012. Les valeurs nettes d‘inventaire des OPCVM sont publiées dans De Tijd, dans L‘Echo et sur www.beama.be. Pour toute plainte veuillez contacter le médiateur externe (0800 62 084 ou ombudsman@ombudsfin.be) ou bien notre service clientèle (02 641 01 70 ou info@bru.invesco.be).

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés