Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

“L'innovation et la mise en pratique peuvent se faire sous le même toit”

“Dans notre large éventail de postes, les informaticiens sont assurés de trouver l’emploi qui leur convient.” - Guido Lemeire, CEO d’Ypto et CIO de la SNCB

Ypto est la société informatique derrière la numérisation de la SNCB. D'une part, l'entreprise repose sur la structure stable d'une organisation gouvernementale; de l'autre, elle possède la dynamique et l’agilité d'une PME. “Les informaticiens peuvent imaginer, développer et mettre en œuvre de nouvelles innovations au sein d’une seule entreprise”, assure Guido Lemeire, CEO d’Ypto et CIO de la SNCB.

En tant que filiale de la SNCB, avec une culture d'entreprise et une structure salariale découplées, Ypto offre le meilleur des deux mondes. L'entreprise fournit divers services informatiques à la SNCB et à ses filiales, et y trouve un marché stable. Dans le même temps, elle est capable de suivre sa propre voie, par exemple en jetant un regard extérieur sur les processus et technologies existants des chemins de fer belges, en les remettant en question et en les optimisant.

Pouvez-vous donner des exemples d'innovations réalisées par Ypto?

Guido Lemeire, CEO d’Ypto et CIO de la SNCB: “Chaque année, nous lançons en moyenne 260 nouveaux projets. Nous opérons une distinction entre deux catégories d'innovation ou groupes-cibles. En interne, nous fournissons des applications qui aident au guidage et au contrôle des trains, entre autres. Prenez le système eDrive: auparavant, les conducteurs de train devaient retirer un formulaire papier au dépôt avant de pouvoir commencer leur voyage, et mettre à jour ce formulaire manuellement pendant le trajet. Nous avons remplacé cette étape par une application pratique sur tablette et smartphone. Ainsi les conducteurs de train peuvent-ils faire leur travail plus rapidement. Et en externe, nous développons des applications pour les passagers. L'année dernière, nous avons lancé une nouvelle application mobile, comprenant un planificateur d'itinéraire en temps réel, l'intégration avec TEC et De Lijn d'une part et la STIB d'autre part, davantage d'options de paiement et un système de billetterie sans faille.”

Ypto en chiffres

  • 3.200.000 tickets papier ne sont plus imprimés chaque année grâce à l'application SNCB
  • 2 jours ont été nécessaires pour permettre aux 8.000 employés de la SNCB de travailler à domicile
  • 320 personnes salariées et 380 contractants en Belgique, environ 800 contractants à l'étranger

Pourquoi travailler en tant qu'employé informatique pour la SNCB représente-t-il un défi?

Guido Lemeire: “En 2032, le transport ferroviaire de passagers sera libéralisé en Belgique. Nous devons démontrer que la SNCB sera toujours le partenaire le plus approprié. Nous y parvenons en prouvant par nos innovations que nous ne sommes pas seulement à la page, mais que nous sommes même à l'avant-garde. En outre, la SNCB remplit une mission importante dans les ambitions de la Belgique en matière de durabilité. Les trains réduisent notre empreinte CO₂ et les embouteillages; ils sont électrifiés et transportent de nombreuses personnes à la fois. Il n'existe pas de moyen de transport plus écologique! Être capable d'y contribuer est socialement pertinent.”

Comment votre personnel informatique peut-il participer à cette aventure?

Guido Lemeire: “Ils peuvent le faire dans de nombreux domaines, du développement d'applications et de la gestion de réseaux aux logiciels pour trains et aux techniques de sécurité. Par exemple, nous gérons le plus vaste réseau de caméras en Belgique. Les professionnels de l'informatique sont assurés de trouver l’emploi qui leur convient dans notre large éventail de postes. Et une fois en place, après un certain temps, ils peuvent continuer à avancer ou se réorienter.”

La SNCB est parfois critiquée pour ses problèmes techniques. Les informaticiens doivent-ils être armés contre cela?

Guido Lemeire: “En tant qu'entreprise, la SNCB est en première ligne. Un petit détail négatif est immédiatement amplifié sur les médias sociaux, via les questions parlementaires ou la presse nationale. Je dis toujours à mes collaborateurs qu'en informatique, il y a toujours un problème quelque part, mais qu’il est de notre responsabilité d'identifier les erreurs et de faire en sorte qu'elles ne puissent plus se reproduire. Ainsi, nous avions l'habitude d'avoir environ 40 clients par jour qui ne recevaient pas leur billet après le paiement. Ce ne sont peut-être ‘que’ quarante sur plusieurs milliers, mais ce sont quarante clients mécontents! Nous devons arriver à zéro. C'est devenu l'objectif de l'équipe informatique pendant quelques mois. Et cette approche fonctionne. Le nombre d'incidents informatiques à la SNCB a considérablement diminué au cours des trois dernières années, de plus de 50%. Ce qui a un impact direct sur la satisfaction du client.”

Comment décririez-vous l'ADN d’Ypto?

Guido Lemeire: “Notre slogan est: Making an impact from behind the scenes. Nous avons l'ambition que chaque écran utilisé à la SNCB et le logiciel sous-jacent proviennent de nous. Cela va du système de billetterie au guichet jusqu’à l'écran sur le quai, en passant par l'application et le site Web. La SNCB transporte 250 millions de personnes chaque année, entre autres grâce à nos employés. Fort de ce dynamisme, chaque collaborateur d’Ypto connaît sa contribution, ce qui crée une fierté professionnelle.”

Quelle politique de formation Ypto adopte-t-elle pour maintenir son personnel informatique à jour?

Guido Lemeire: “Nous investissons beaucoup dans la formation technique et la formation à la maintenance, notamment. Et nous consacrons un temps considérable aux projets d'innovation. De cette façon, nos collaborateurs apprennent de nouvelles techniques. Par exemple, nous avons des projets autour de l'intelligence artificielle et du machine learning, où les gens peuvent apprendre on the job. Nos talents peuvent également décider eux-mêmes de ce qu'ils veulent apprendre, de la formation aux nouvelles technologies au renforcement des soft skills. Cela s'inscrit dans le cadre de notre stratégie RH, dont l'objectif est de rendre, d’ici à 2024, chaque employé d’Ypto responsable de son propre développement.”

Vous organisez aussi des hackathons. Pour quelle raison?

Guido Lemeire: “D’abord, dans le but d’attirer les jeunes et les nouveaux talents. De cette façon, nous leur faisons comprendre qu'il n'y a rien d'immuable dans notre entreprise. Tout peut être remis en question et, si possible, amélioré grâce aux innovations. Ensuite, de très bonnes idées sont générées et nous les mettons en pratique. Grâce à un hackathon, nous travaillons sur une solution pour collecter les miles ferroviaires, par analogie avec le transport aérien. C'est à la fois passionnant et stimulant.”

Quelle est l'importance d'Ypto pour l'avenir du trafic ferroviaire?Guido Lemeire: “Nous jouons un rôle-clé. Sous l'impulsion de la crise sanitaire, chaque organisation a pris conscience que la numérisation est indispensable pour maîtriser les coûts et répondre de manière optimale aux besoins changeants des clients. Nous travaillons directement à la mise en place de transports publics pour la communauté. Et nous le faisons, comme je l’ai déjà mentionné, grâce à un moyen de transport qui réduit l'empreinte CO₂ de notre pays. En d'autres termes, toute personne qui travaille pour nous trouve immédiatement beaucoup de sens à son travail.”

Offre d'emploi: Solution Delivery Lead TPMS

Sur TPMS. TPMS signifie Train, Passenger, Marketing & Sales. L'organisation TPMS Solution Delivery est responsable de l'élaboration, du développement et de la livraison de solutions informatiques pour les trains, les passagers, le marketing & sales de la SNCB. Nous recherchons 3 Solution Delivery Leads. Découvrez l'offre d'emploi.

Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.