Logo
Echo Connect offre aux entreprises, organisations et organismes publics l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

"Chacun de nos salariés contribue à une soci plus sûre"

©Marco Mertens

L’avenir du secteur de la sécurité repose sur la technologie et les données. “Ceci étant dit, l’humain et son expertise demeurent essentiels à notre fonctionnement”, déclare Ingrid Merckx, CEO de Securitas Belgique-Luxembourg.

Le secteur de la sécurité a la réputation d’être un univers typiquement masculin. La donne est pourtant en train de changer. Chez Securitas, 17% des salariés sont des femmes. La CEO est l’une d’elles. Ingrid Merckx est à la tête de Securitas Belgique-Luxembourg depuis septembre 2018. Auparavant, elle opérait dans le secteur technologique. Et précisément, cette dimension est désormais omniprésente dans le secteur de la sécurité. L’intégration des dernières technologies constitue dès lors l’une de ses principales missions.

Diversité

Outre la technologie, Securitas mise pleinement sur la diversité. “Nous embauchons plus d’un millier de personnes chaque année, des agents de sécurité pour la plupart. Nous ne nous intéressons pas à leur diplôme mais à leurs compétences et attitudes: maîtrise des langues, aptitudes sociales, flexibilité, résistance au stress, affinité avec les technologies. Nous engageons également des informaticiens, ingénieurs, project managers et collaborateurs d’accueil. Ils ont pour la plupart en commun le souhait de trouver un emploi à finalité sociale. Or, chacun de nos collaborateurs contribue à une société plus sûre.”

Nous réintégrons certaines catégories de travailleurs grâce à un juste encadrement et à une formation continue.
Ingrid Merckx
CEO de Securitas Belgique-Luxembourg

Jeunes et moins jeunes

Ingrid Merckx est fière d’ajouter que Securitas offre une chance aux plus de 45 ans, aux chômeurs de longue durée et aux jeunes ayant quitté l’école. “Nous réintégrons ces personnes dans le circuit du travail grâce à un juste encadrement et à une formation continue. Au travers de la Securitas Academy, nous investissons chaque année dans la professionnalisation et l’expansion des formations légales par le biais de 1.500 formations. L’utilité de cette stratégie est démontrée par la carrière de nos collaborateurs: nombre d’entre eux évoluent vers d’autres fonctions au sein de l’entreprise. Pour certains, Securitas est également un tremplin vers un emploi dans un secteur différent. Nous en sommes tout aussi fiers.”

Facteur humain

Securitas exploite la technologie afin de travailler plus efficacement… mais pas au détriment de l’humain. “L’individu est indispensable dans une politique de sécurité proactive. L’attention accordée aux détails, la détection de la nervosité et la capacité à déployer une vision d’ensemble sont des compétences humaines que la technologie ne pourra jamais remplacer complètement. La nature indispensable de l’humain dans le secteur de la sécurité trouve d’ailleurs écho dans les trois valeurs de base de Securitas: intégrité, vigilance et esprit de service.”

Ce facteur humain est du reste important pour les clients. “Les entreprises recherchent une prise en charge complète et souhaitent offrir à leurs visiteurs une expérience positive. Nous remarquons que certaines abandonnent les systèmes d’accueil automatisés et reviennent au contact personnel. L’équilibre entre l’individu, la technologie et les connaissances est essentiel.”

Cadre légal

Les attentats terroristes perpétrés en 2016 à Bruxelles ont représenté un virage important pour Securitas. “Du jour au lendemain, la menace est devenue réelle et proche, ce qui a modifié en profondeur la perception de la sécurité au sein de la population”, analyse Ingrid Merckx. “Pourtant, nous avons à peine changé notre mode de vie. Le cadre légal a toutefois été adapté ces dernières années. L’État accorde davantage d’attention à l’offre de sécurité privée. Aujourd’hui, au côté de la Défense, de la police et des pompiers, nous jouons un rôle dans la politique sécuritaire globale et collaborons avec les administrations locales. Ensemble, nous mettons tout en œuvre pour conserver une société où nos enfants pourront grandir dans l’insouciance. Nous sommes heureux de participer à cette sécurité globale.”