Logo
Echo Connect offre aux entreprises, organisations et organismes publics l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

La côte belge est l'une des plus sûres d'Europe

©Frederic Swennen

D’après un rapport de l’Agence européenne pour l’environnement (AEE), la côte belge est l’une des plus sûres d’Europe pour les nageurs et autres adeptes des sports nautiques. Merci à nos sauveteurs! Mais cette sécurité a un prix: “Sans sponsoring, nous ne pourrions pas assurer ce service.”

L’Intercommunale de Flandre-Occidentale chargée de la sécurité sur la côte belge (IKWV) gère depuis 1982 les services de surveillance des plages. Elle s’occupe de l’organisation et de l’équipement des sauveteurs. Ils peuvent ainsi assurer leurs interventions dans les meilleures conditions. Et avec succès.

D’après l’AEE, la Belgique fait en effet partie, avec l’Estonie, Chypre et la Lettonie, des pays les plus sûrs pour les nageurs. Notre pays répond à 100% des normes requises.

355 interventions

Durant l’été 2017, les sauveteurs ont porté assistance à 158 nageurs en détresse, ramené 119 surfeurs et kiters sur la terre ferme et sauvé 41 vacanciers perdus sur des matelas pneumatiques et de petites embarcations gonflables. Ils ont aussi aidé 37 catamarans et voiliers à revenir à bon port. Soit, au total, 355 interventions.

Nous avons besoin du sponsoring pour entretenir nos canots, gilets et bouées de sauvetage, ainsi que nos équipements de communication.
An Beun
secrétaire de l’IKWV

“Nous avons besoin de moyens financiers suffisants si nous voulons garantir cette sécurité”, avance An Beun, secrétaire de l’IKWV. “Les 10 communes côtières, qui font partie de notre conseil d’administration, contribuent aux frais de fonctionnement avec la Province de Flandre-Occidentale. Mais ce montant ne couvre pas tous nos coûts et investissements.”

Tout doit être en excellent état

Le soutien financier privé est donc très important. L’assureur AXA sponsorise l’IKWV depuis plusieurs années, et à partir de 2019, cette collaboration sera exclusive. “Aider les personnes et prévenir les accidents fait partie de notre travail au quotidien en tant qu’assureur – tout comme les sauveteurs en mer”, résume Jef Van In, CEO d’AXA Belgium.

Grâce au sponsoring d’AXA, les 1.400 sauveteurs de l’IKWV recevront l’été prochain de nouveaux uniformes. Mais ce n’est pas tout. “Avant et après chaque été, nous avons besoin de cette aide notamment pour entretenir ou renouveler les canots, gilets et bouées de sauvetage, ainsi que l’équipement de communication”, énumère An Beun.

Sponsoring indispensable

“Sans ce sponsoring, nous devrions réduire le nombre de plages surveillées”, conclut An Beun. “Et les gens se lanceraient souvent en mer sans surveillance, avec toutes les conséquences que cela entraîne. Heureusement, nous n’avons pas de problème financier grâce à notre partenariat avec AXA.”