Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Le secteur de la sécurité attire les jeunes travailleurs

©Marco Mertens

Les moins de 30 ans apprécient le métier d’agent de sécurité. Le spécialiste de la sécurité G4S a recruté la moitié de ses nouveaux travailleurs dans cette tranche d’âge cette année. “Ce travail a du sens et c’est ce qui plaît aux jeunes”, analyse son patron pour la Belgique.

G4S, la plus grande entreprise de sécurité au monde, a recherché et trouvé plus de 1.000 nouveaux collaborateurs pour ses implantations belges cette année. Pour y parvenir, elle s’est concentrée sur l’attitude des candidats – quels que soient leur âge, leur sexe ou leur origine. Ils remplacent notamment les collaborateurs partis à la retraite ou qui ont spontanément changé de carrière. Un grand nombre de ces recrues ont à peine 20 ans.

Nouvelle impulsion pour le secteur

On choisit une carrière dans la sécurité pour plusieurs raisons, analyse Jean-Paul Van Avermaet, Cluster Managing Director G4S Belgium, France, Luxemburg & Morocco. “Au cours des entretiens d’embauche, nous avons remarqué que les jeunes cherchaient un emploi qui leur permette de s’investir pour bâtir une société meilleure. Une fonction qui surveille ou améliore la sécurité des autres est une manière de réaliser cette ambition.”

L’attrait croissant pour cette branche est aussi imputable à la formation Sécurité intégrale, poursuit Jean-Paul Van Avermaet. “De nombreuses écoles secondaires la proposent sous la forme d’une septième année de spécialisation. Elle a donné une impulsion supplémentaire au secteur.”

Accueil pour les sans-abris

La génération de jeunes actuelle se montre très soucieuse de sa responsabilité sociale, dans sa vie privée comme dans son travail. Or, il s’agit précisément d’une valeur essentielle de G4S, assure Jean-Paul Van Avermaet: “Nous employons des voitures électriques, remplaçons des documents papier par des versions numériques et offrons à nos collaborateurs des formations qui rendent leur carrière durable.”

Par le biais de G4S Care, l’organisation s’investit pour les plus faibles dans notre société. Ce dispositif fournit des places d’accueil pour les sans-abris, les demandeurs d’asile et les citoyens qui ont un passé judiciaire. “Nous venons d’ouvrir une maison de transition à Malines. Enghien suivra bientôt. De nombreux candidats se sentent attirés par cette implication sociale.”

Commencer après les heures de pointe

G4S trouve sa voie dans l’univers numérique des jeunes. “Nos collaborateurs peuvent participer à l’établissement de leurs horaires par le biais d’un agenda numérique intelligent”, illustre Jean-Paul Van Avermaet. “Il leur est également possible de travailler à domicile ou de débuter leur journée après l’heure de pointe du matin.”

“Nous avons même développé notre propre réseau social: G4S4YOU. Nous l’utilisons pour la communication interne. Via cette plateforme numérique, nos collaborateurs partagent des photos et des réactions avec leur équipe, leur département ou l’ensemble de l’entreprise. Nous créons ainsi une dynamique qui se transmet à tous les membres de notre personnel.”

Lire également

Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.