Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

"Les avocats doivent participer aux réflexions de leurs clients de manière proactive"

©Marco Mertens

Le barreau n’échappe pas à la transformation de notre société. “La nouvelle génération fait son entrée à la fois parmi nos avocats et nos clients”, observe Wouter Ghijsels, Managing Partner du bureau d’avocats Stibbe à Bruxelles. “Moins de hiérarchie et une réflexion approfondie sur les possibilités de créer une situation gagnant-gagnant à long terme constituent des éléments essentiels à ses yeux.”

“Quelles sont les valeurs que défend Stibbe? Voici une question qui nous est souvent posée, à la fois par nos jeunes avocats et nos jeunes clients”, sourit Wouter Ghijsels. “Stibbe est bien plus qu’un cabinet où nos collaborateurs viennent gagner leur croûte. La jeune génération souhaite contribuer à la société et travailler pour un cabinet qui correspond à sa vision du monde. Elle n’est guère friande des rapports hiérarchiques et s’attend à bénéficier de nombreuses possibilités de promotion afin de continuer à évoluer sur le plan personnel. Stibbe la soutient dans cette démarche. Nos clients eux aussi nous demandent pourquoi ils devraient s’engager avec Stibbe. Notre réponse? Nous sommes un ‘facilitateur’ dans le processus économique. Notre but est d’aider nos clients à réaliser leurs projets dans les meilleures conditions. Nous incarnons un partenaire à part entière, qui participe activement aux réflexions et propose des solutions.”

On ne remplace pas un juriste par un robot d’un simple claquement de doigts.

Wouter Ghijsels
Managing Partner de Stibbe Bruxelles

La “boîte à outils” de Stibbe, c’est le droit. “Les entreprises se heurtent souvent à un cadre réglementaire inadapté à la nouvelle réalité. Nous réfléchissons aux possibilités d’appliquer malgré tout la réglementation existante de manière sensée, afin que nos clients puissent poursuivre le développement de leurs activités – je pense notamment à de nouveaux acteurs dans le secteur fintech. Nous offrons des solutions qui répondent aux besoins de demain tout en respectant la réglementation actuelle.”

“Afin de pouvoir proposer de nouvelles solutions, nous formons nos collaborateurs aux compétences dont ils auront besoin pour participer de manière proactive aux réflexions de nos clients. Nous voyons ces nouvelles compétences comme un complément nécessaire à la classique formation technique de juriste. Et cette approche fonctionne. Les jeunes collaborateurs sont portés par le désir de se former en permanence et de poursuivre leur développement.”

Outils technologiques

Comme dans tous les secteurs, de nouvelles possibilités technologiques font également leur entrée dans le droit. Selon Wouter Ghijsels, ce phénomène se manifeste à trois niveaux. “Nous faisons appel à des technologies intelligentes dans notre organisation interne, pour simplifier la facturation mais aussi pour numériser les processus. Ensuite, nos avocats utilisent la technologie dans leurs travaux. Pensez aux contrats établis en partie de manière automatique. Enfin, il y a l’utilisation de la technologie dans l’interaction avec les clients. Chez Stibbe, nous disposons par exemple d’une plateforme cloud sécurisée pour la gestion de projets. Mais l’important est que cette technologie reste un outil. On ne remplace pas un juriste par un robot d’un simple claquement de doigts.”

Lire également
Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.