Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Payer sa bière aujourd'hui pour aider son café préféré à survivre

Pour faire face aux problèmes potentiels de trésorerie et au risque de faillite, les cafés et restaurants participant à l’initiative bruxelloise de Bières de Quartiers vendent aujourd’hui des consommations dont leurs clients ne profiteront qu’à la reprise.

Les établissements horeca belges ont dû fermer leurs portes le 13 mars dernier et se retrouvent face au risque de problèmes de trésorerie. Pour soutenir les cafés et restaurants bruxellois en ces temps difficiles, Bières de Quartiers a lancé la plateforme www.jesoutiensmonhorecadequartier.brussels. “Le consommateur est ainsi invité à prépayer ses futures consommations pour soutenir maintenant les finances de ses établissements favoris… mais surtout leur montrer qu’ils sont impatients de les revoir!”

“Le consommateur est invité à prépayer ses futures consommations pour soutenir maintenant les finances de ses restaurants et cafés favoris.”

La plateforme est gratuite et ouverte à tous les établissements de la capitale.

Deux bières et une place de cinéma

Concrètement, le consommateur choisit le(s) établissement(s) qu’il désire soutenir via la boutique en ligne du site. Il sélectionne le nombre de bons d'achat de repas (comprenant une bière) ou de tournées (comprenant trois bières) au sein de chacun des établissements choisis, et procède au paiement sécurisé en ligne.

Il reçoit ensuite un e-mail de confirmation mentionnant ses sélections, qu’il devra présenter plus tard aux établissements concernés. Le site reverse cette participation aux établissements (sans retenue de marge) en soustrayant le prix de vente des bières à leur prix horeca. Dès la reprise, la structure Bières de Quartiers livrera les bières commandées aux établissements et le consommateur en profitera lorsqu’il le souhaitera jusqu’à la fin de l'année via son bon d’achat.

Signalons que d’autres types de structure participent au projet, tel Kinograph, cinéma éphémère installé dans les anciennes casernes d’Ixelles, qui propose des bons d’achat pour deux bières et une place de cinéma, “de quoi étancher votre soif avant et après le film”.

‘Lock Down? Stand Up!’

Sur cette page dédiée, Mediafin - éditeur du journal L’Echo – met à l’honneur les initiatives d’entrepreneurs solidaires en ces temps de crise. Les textes et images ont été envoyés par les preneurs d’initiatives, et ont été publiés hors de la responsabilité des éditions de L’Echo. Votre élan de solidarité mis en avant sur cette page ? Envoyez-nous votre projet sur lecho.be/standup

Lire également

Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.