reportage

Les atouts de l'immobilier social

©Matexi

Louer une maison ou un appartement en toute quiétude avec un loyer garanti pendant 9 ans? C’est possible, à Bruxelles, grâce aux agences immobilières sociales, qui prennent également en charge la gestion du bien. La contrepartie ? Un loyer légèrement inférieur aux prix du marché.

À deux pas de l’Otan, de l’aéroport de Bruxelles, des institutions européennes et de nombreuses entreprises internationales, un nouveau projet immobilier voit le jour à Haren. La particularité de la résidence Ter Heyde, développée par Matexi ? Il s’agit du premier bien neuf mis en location par une agence immobilière sociale (AIS).

“Les AIS sont des ASBL chargées de gérer les logements qui leur sont confiés par des propriétaires privés avec qui elles sont ‘conventionnées’, précise Béatrice Baugniet, Business Unit Manager chez Matexi. Elles sont reconnues, agréées et subventionnées par la Région de Bruxelles-Capitale depuis 1998.” Ces agences immobilières assurent aujourd’hui la gestion de plus de 3.000 logements qu’elles mettent à la disposition de personnes à revenus modestes.

Plusieurs milliers de propriétaires bruxellois de maisons ou d’appartements ont donc été séduits par les atouts de ces AIS. “Il faut dire qu’elles sont, pour eux, des partenaires idéaux, renchérit Béatrice Baugniet. Les AIS se chargent en effet de toute la gestion locative dans le cadre d’un contrat de location principal ou d’un mandat de gestion. Cela inclut notamment le choix du locataire et la conclusion du bail, la perception du loyer, la supervision des travaux éventuels de réparation et d’entretien à charge du locataire (petits travaux de remise en état du logement, entretien des équipements tels que chaudière, ascenseur, chauffe-eau, boiler) ou du propriétaire, le suivi du locataire si nécessaire.”

Les avantages du neuf… et des AIS

Le système des AIS offre également un certain nombre de garanties aux propriétaires tentés par l’aventure du social : un loyer fixe, que le locataire ait payé ou non le sien, et que le bien soit occupé ou non ; une couverture, en cours et en fin de contrat, des dégâts locatifs (l’usure normale et la vétusté restant à charge du propriétaire) ; des contrats d’assurance incendie (obligatoires) et des primes payées à temps ; une réduction du précompte immobilier de 36 % si l’AIS gère le bien. “En contrepartie, le propriétaire doit notamment accepter un loyer légèrement inférieur aux prix du marché”, précise la Business Unit Manager de Matexi.

“Les agences immobilières sociales sont les partenaires idéaux des propriétaires bruxellois.”
Béatrice Baugniet
Matexi

Les agences immobilières sociales reçoivent généralement des biens existants en gestion. La résidence Ter Heyde, confiée à l’AISB (Agence immobilière sociale à Bruxelles, créée à l’initiative de la Ville et de la Région), est donc bien une nouveauté.

“Nous avons décidé d’intégrer un projet immobilier neuf dans ce système car cela permet d’offrir aux acquéreurs un rendement garanti pendant neuf ans, ce qui est particulièrement intéressant compte tenu des circonstances actuelles du marché, argumente Béatrice Baugniet. À l’issue de cette période, les propriétaires pourront poursuivre la location auprès de l’AISB ou disposer librement de leur bien. Les propriétaires acquéreurs bénéficient bien entendu des garanties offertes lors de l’achat d’un bien neuf (garantie Loi Breyne, garantie d’achèvement, garantie décennale, etc.).”

Bien plus qu’un pur constructeur ou promoteur immobilier, Matexi veut, en développant ce type de projets, mettre son savoir-faire et son expérience accumulée depuis près de 70 ans au service de ses acquéreurs tout en rencontrant des objectifs sociaux.

©Matexi

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés