Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Belfius met tous ses services bancaires dans le cloud

Bram Somers, Head of IT Strategy, Architecture et Innovation chez Belfius et Patrick Devis, CIO chez Belfius

Belfius transférera tous ses services bancaires vers le cloud au cours des sept prochaines années. Cette initiative s'inscrit dans la stratégie d’une banque qui veut répondre à l'évolution des besoins de ses clients et rendre ses processus plus rentables, sûrs et durables.

Le chemin emprunté par Belfius est tout à fait inédit. Dans cinq à sept ans, tous les services de la banque fonctionneront dans le cloud et non plus sur ses propres serveurs et hardwares. Patrick Devis, CIO chez Belfius, qualifie cette décision de courageuse et novatrice. “C'est un fait sans précédent pour une institution financière de notre envergure. D'autant plus que cette décision concerne une grande partie de nos services. En suivant cette voie de croissance, c’est à notre cœur de métier que nous travaillons.”

Belfius construit les bases de son passage au cloud en collaboration avec Microsoft. La banque a opté pour un partenariat sur plusieurs années, pleinement confiante dans l'expérience accumulée par Microsoft en matière de technologie cloud pour le secteur financier. Courant 2021, le premier service fonctionnera entièrement à partir d’Azure, la plateforme cloud de Microsoft. Il concernera les prêts aux particuliers et aux entreprises. Cette étape sera suivie par le déploiement progressif des autres services. 

Une technologie sûre …

“En suivant cette voie de croissance, c’est à notre cœur de métier que nous travaillons.”
Patrick Devis
CIO chez Belfius

“Nous ajustons notre technologie aux normes du 21e siècle afin de soutenir notre offre de services”, déclare Bram Somers, Head of IT Strategy, Architecture & Innovation chez Belfius. “Les clients présentent des attentes différentes d’autrefois. Par exemple, ils veulent pouvoir accéder à leurs données financières, les contrôler et les gérer en ligne via des ordinateurs et des applications mobiles, où qu'ils soient et à tout moment. Ces dernières années, nous les avons gâtés avec une application bancaire qui compte parmi les meilleures et les plus complètes du marché européen. Nous sommes maintenant prêts à passer à l'étape suivante.”

En basculant les systèmes informatiques sous-jacents vers le cloud, Belfius pourra bientôt servir ses clients encore plus rapidement et efficacement. En outre, le cloud garantit la sécurité des données et la confidentialité : toutes les données dans le cloud sont de facto cryptées, le contrôle d'accès est sévèrement réglementé et la séparation des données entre les entreprises utilisant les services du cloud est garantie à la base.

… rentable

Le cloud améliore par ailleurs la rentabilité des processus et opérations en ligne de la banque. Le stockage de la mémoire en ligne et le fonctionnement des serveurs sont moins chers, plus flexibles et plus faciles à adapter. “Tous ceux qui avaient besoin de plus de capacité et de stockage ont dû investir dans des serveurs et des solutions de stockage supplémentaires, chacun avec ses points forts et ses coûts de maintenance”, pointe Bram Somers. “Avec la technologie cloud, la majeure partie du matériel est située dans les centres de données installés par Microsoft.” La firme de Redmond propose cette infrastructure via une formule d'abonnement et reste elle-même responsable de l'expansion et de la maintenance.

… évolutive

“Nous sommes désormais les deux pieds dans le 21ème siècle et renforçons nos services en passant intégralement dans le cloud.”
Bram Somers
Head of IT Strategy, Architecture & Innovation chez Belfius

L'évolutivité a elle aussi son importance. Chaque jour, par exemple, plus de 1,4 million de clients Belfius consultent leurs opérations bancaires via l'application. Ils le font principalement aux heures de pointe. “Le matin du premier jour de chaque mois, beaucoup vérifient leur compte pour s'assurer que leur salaire a été versé”, explique Patrick Devis. “La nuit, bien sûr, c'est nettement plus calme. Autrement dit, nos systèmes doivent être capables de faire face à plusieurs charges ou pics de travail de manière fluide et stable. Sur le plan opérationnel, ces pics déterminent la puissance et les systèmes informatiques dont nous devons disposer.”

L'inconvénient est que, pendant de nombreuses journées et après minuit, ces machines fonctionnent inutilement, ce qui coûte de l'argent et représente un gaspillage d'énergie.

…et économe

Voici le quatrième atout de la technologie cloud : son coût. Le cloud autorise en effet une meilleure répartition des serveurs et du matériel. Lors des périodes plus calmes chez Belfius, son fournisseur technologique, Microsoft, partage le matériel du serveur avec d'autres entreprises pour leurs applications en ligne. Ces machines fonctionnent donc presque sans interruption, observe Bram Somers.

Être prêt pour l’avenir

Enfin, dans le futur, le cloud permettra une mise en œuvre dynamique et flexible des applications de l'intelligence artificielle (IA) et du machine learning. “Certains développeurs d'IA louent leurs services dans le cadre d'une plateforme ou d'un modèle software-as-a-service”, souligne Bram Somers. “Cela signifie que le cloud nous donne accès à de nouvelles applications, avec lesquelles nous pouvons mettre en place très aisément et rapidement des expérimentations, ou que nous pouvons intégrer directement à nos processus.”

D'autre part, les applications d'IA nécessitent souvent des processeurs informatiques plus complexes et spécialisés, auxquels Belfius a accès via le cloud. “C'est une piste potentiellement intéressante”, confirme Patrick Devis.

E-Book

Découvrez dans cet e-book pourquoi les fournisseurs de services financiers migrent vers le cloud public et comment vous pouvez offrir une expérience bancaire innovante.

Lire également

Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.