Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Objectif: 500 spécialistes de l'IA sur le marché du travail chaque année

©Studio Dann

Le marché du travail est confronté à une pénurie de spécialistes de l’intelligence artificielle. C’est pourquoi Microsoft s’est associé à des partenaires du monde de l’entreprise et au centre de formation BeCode pour créer la première école d’IA en Belgique. En avril, les 20 premiers étudiants entameront un programme de formation de 10 mois. À terme, l’école veut former jusqu’à 500 spécialistes de l’IA par an. La porte reste ouverte à de nouveaux partenaires.

Une entreprise belge sur deux a besoin de spécialistes de l’informatique pour innover. “Selon les statistiques de la fédération Agoria, le seul secteur de l’informatique et des communications accuse un déficit de 16.000 personnes dotées de compétences numériques… et ce, alors que le chômage dépasse 20% chez les jeunes”, déplore Erik Kerkhofs, Director Commercial Partners chez Microsoft Belgium & Luxemburg. “Le feed-back que nous recevons de nos membres partenaires nous révèle qu’ils ont une priorité: trouver les collaborateurs adéquats. Pour illustrer cette question, j’aime utiliser la métaphore du pêcheur. Si vous désirez attraper davantage de poisson, vous avez trois possibilités: chercher un nouvel étang, augmenter la taille des poissons ou apprendre à mieux pêcher.”

“Dans la mesure où notre croissance dépend directement de celle de nos partenaires, nous optons pour les trois possibilités simultanément. Bien entendu, nous voulons recruter intelligemment, trouver des personnes qui ont l’expérience adéquate. En outre, nos partenaires investissent beaucoup dans des formations destinées à améliorer en permanence les compétences de leurs collaborateurs. Enfin, nous recherchons activement des talents qui ont échappé à tous les radars. Des gens qui n’ont peut-être pas le bon diplôme mais qui manifestent l’attitude adéquate et qui ont faim d’apprendre.”

“Nos partenaires font partie de la solution et forment les collaborateurs dont ils auront bientôt besoin.”
Erik Kerkhofs
Director Commercial Partners chez Microsoft Belgium

Attitudes et soft skills

Avec Cronos Groep, Delaware, Faktion, KPMG et Xylos, Microsoft s’associe à l’école privée de programmation BeCode pour ouvrir la première AI School à Bruxelles (BeCentral). “Ces dernières années, nous avons préparé 200 développeurs Web à faire leur entrée sur le marché du travail sur six campus”, chiffre Karen Boers, CEO de BeCode. “Avec l’AI School, nous franchissons une étape supplémentaire. La formation est par exemple ouverte à celles et ceux qui n’ont pas obtenu leur diplôme pour l’une ou l’autre raison mais qui possèdent des connaissances de base en programmation, ont déjà conçu un site Web et maîtrisent les fondamentaux des statistiques.”

Les 20 premiers étudiants de l’AI School débuteront le programme de formation gratuite en avril. “À Bruxelles, nous avons reçu 350 candidatures pour 20 places, preuve que le besoin était réel!”, poursuit Karen Boers. “Les participants sélectionnés suivront une formation de sept mois qui privilégiera la pratique. Comme l’enseignement ordinaire leur convient moins, la formation sera aussi concrète que possible. Ils se retrouveront à plusieurs devant un ordinateur et travailleront en équipe selon des processus bien définis. Outre les compétences techniques, nous attacherons une grande importance aux attitudes et aux soft skills.”

©Studio Dann

Le cours sera suivi d’un stage de trois mois chez l’un des partenaires du programme. “Les participants seront ainsi presque assurés de décrocher un emploi au terme de la formation. C’est déjà le cas de 85% des participants à la formation de base. Sans doute le taux de réussite sera-t-il encore plus élevé dans ce programme. L’objectif pour les mois à venir est de déployer le programme dans toutes les provinces du pays, afin de pouvoir former 350 à 500 participants par an. Pour ce faire, des partenaires complémentaires sont les bienvenus.”

Avec des concurrents

Les partenaires privés ne se contentent pas de financer l’AI School: ils fournissent des experts qui partagent leur expérience avec les participants. “Les entreprises belges ont investi massivement dans l’intelligence artificielle ces dernières années, mais elles manquent de main-d’œuvre”, souligne Erik Kerkhofs. “Avec cette initiative, nous pouvons contribuer à combler ce manque. Nos partenaires font partie de la solution et forment les collaborateurs dont ils auront bientôt besoin. De plus, ils le font dans un écosystème qui peut comprendre certains de leurs concurrents.” Erik Kerkhofs croit beaucoup dans la responsabilisation des partenaires: “Ce que nous faisons aujourd’hui pour l’intelligence artificielle peut apporter une solution pour des applications futures.”

Lire également

Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.