Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

"J'ai tout de suite été conquise"

Inge Schildermans, General Manager de Nyrstar Belgique

Si vous croisez Inge Schildermans, il est fort probable qu’elle porte un casque et une salopette. Et cette tenue résume à merveille la General Manager de Nyrstar Balen. En effet, elle ne se contente pas de définir la culture de l’entreprise, elle garde le contact avec le cœur même de Nyrstar: le travail de terrain.

Pourquoi avez-vous posé vos valises chez Nyrstar?

“C’est une belle histoire. Lors d'une partie de bridge – un de mes hobbies – une connaissance m’a parlé d'un poste vacant chez Nyrstar. Comme je suis docteure en chimie, j'ai été engagée au ‘lessivage’ de l’usine en qualité d’ingénieure process. C’est vraiment là que la chimie pure intervient le plus largement. J'ai tout de suite été conquise.”

Vous êtes la première femme General Manager dans l’histoire de l’usine. Trouvez-vous cela un peu étrange?

“Dans d’autres entreprises, il n’est pas rare d’entendre que les femmes doivent davantage faire leurs preuves que les hommes. Ici, j'ai été immédiatement acceptée. L’entreprise compte du reste dans des fonctions techniques plusieurs femmes titulaires de diplômes dans des orientations STEM (sciences, technologie, ingénierie et mathématiques, NDLR). Et nous veillons particulièrement à attirer des candidates désireuses d’entamer une carrière dans le domaine technique.”

Nous veillons particulièrement à attirer des candidates désireuses d’entamer une carrière dans le domaine technique.
Inge Schildermans
General Manager de Nyrstar Belgique

Comment décririez-vous l’atmosphère qui règne au sein de l’entreprise?

“Conviviale, familiale et chaleureuse. Il est fréquent que plusieurs générations aient travaillé ici, du grand-père au petit-fils. Il y a un vrai sentiment d'appartenance. Quand un problème se pose, tout le monde se serre les coudes. Si cela fait maintenant 14 ans que je travaille ici, c’est parce que ce travail me passionne, mais aussi parce que l’atmosphère qui règne chez Nyrstar me donne une énergie folle.”

Durant ces 14 années, avez-vous connu des moments difficiles?

“La crise mondiale de 2008 a eu un impact considérable. Pendant toute une année, Nyrstar Balen a dû se placer en mode ‘réparations et maintenance’. En soi, arrêter un processus chimique n’a rien de compliqué, mais l’arrêter de telle façon qu’il est possible de redémarrer en force par la suite, c’est une autre paire de manches. Et c’est encore une fois l’esprit d’équipe qui nous a permis d’y parvenir.”

Comment voyez-vous votre avenir chez Nyrstar?

“Je suis General Manager depuis deux ans et j’en apprends encore tous les jours. Tant que ce sera le cas, et tant que je n’aurai pas le sentiment le matin de ‘devoir’ aller au travail, je viendrai ici avec le sourire.”

Lire également

Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.