Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

La méga-batterie du site Nyrstar "communique" avec le réseau électrique belge

Philip Eyckmans, Global Category Manager Energy chez Nyrstar

Le stockage de l’énergie joue un rôle capital dans les ambitions climatiques de Nyrstar. Sur son site de Balen, l’entreprise investira bientôt 30 millions d’euros dans un nouveau mégaprojet. Son Battery Energy Storage System (BESS) permettra de stocker de l’énergie verte et “communiquera” avec le réseau électrique belge aux moments cruciaux.

Sur son site de Balen, Nyrstar se prépare à construire le plus grand système de stockage d’énergie par batterie de Belgique. Dès 2022, BESS stockera de l’énergie verte produite par le site tout proche de Kristal Solar Park.

Ces réserves d’énergie sont utiles lorsque la production d’énergie verte est inférieure aux prévisions, lorsque la demande augmente ou en cas de pénurie d’électricité sur le réseau.

“Cela fait très longtemps que nous tenons compte de la capacité du réseau électrique belge”, indique Philip Eyckmans, Global Category Manager Energy chez Nyrstar. “En cas de pénurie importante, nous mettons une partie de notre usine temporairement à l’arrêt, afin que le réseau puisse disposer de suffisamment d’énergie.”

Équilibre

“La production d’énergie renouvelable peut être imprévisible. Lorsqu’on annonce une journée ensoleillée mais que des nuages apparaissent soudain au-dessus du parc solaire, la production est inférieure aux prévisions. C’est à ces moments-là que BESS peut entrer en action pour fournir de l’énergie verte et équilibrer le réseau électrique.”

Les batteries lithium-ion du nouveau système de stockage d’énergie ont une capacité de 100 MWh. L’installation, qui entrera en activité en 2022, pourra stocker 25 MW d’électricité pendant plusieurs heures.

Cela fait très longtemps que nous tenons compte de la capacité du réseau électrique belge. En cas de pénurie importante, nous mettons une partie de notre usine temporairement à l’arrêt.
Philip Eyckmans
Global Category Manager Energy chez Nyrstar

Durabilité

Trafigura, l’un des plus importants négociants de matières premières au monde et actionnaire majoritaire de Nyrstar, investira 30 millions d’euros dans BESS via sa joint-venture Nala Renewables.

Nyrstar s’oriente depuis des années vers une plus grande durabilité. Grâce entre autres à la récupération de chaleur, la production belge de zinc émet désormais très peu de CO2. “Nous sommes pionniers dans ce domaine”, souligne Philip Eyckmans non sans une certaine fierté. “Nous produisons plus de 100 MW d’énergie solaire et de plus en plus d’énergie éolienne. Et nous comptons élargir encore nos sources d’énergies renouvelables.”

Pas par hasard

La méga-batterie constitue un volet important de ce basculement vers la durabilité où l’efficacité énergétique joue un rôle central. “Nous y travaillons en permanence. Aujourd’hui, notre efficacité énergétique se situe à plus de 90% de ce qui est théoriquement réalisable. Nous avons donc pratiquement atteint notre plafond.”

Ce n’est pas un hasard si le site de Nyrstar à Balen accueille BESS. “Nous sommes directement connectés au réseau de haute tension et disposons de suffisamment d’espace”, explique Philip Eyckmans. “Si la batterie était installée au milieu de nulle part, sa connexion au réseau coûterait beaucoup plus cher. En outre, nos ingénieurs électriciens peuvent immédiatement intervenir en cas de besoin.”

Lire également

Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.