Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Linda et Lilian permettent d’éviter 7.200 trajets en camion

“Quand ils m’ont fait cette demande, j’ai cru que c’était une blague”, sourit Lilian Dohmen. “À présent, je suis fière que cette locomotive vert vif porte mon nom."

Chaque jour de semaine, 54 wagons quittent le port d’Anvers avec du concentré de zinc en direction des sites de Nyrstar aux Pays-Bas et en Belgique: la moitié vont à Budel, l’autre moitié à Balen. Depuis le mois de septembre, les wagons reviennent de Budel avec une cargaison cinq jours par semaine. Cette évolution est le fruit d’une collaboration renforcée avec l’exploitant de terminaux SEA-invest.

“Auparavant, les trains qui rejoignaient nos sites repartaient vides après le déchargement de leur cargaison de concentré de zinc destiné à alimenter nos usines”, indique Lilian Dohmen, coordinatrice Logistique sur le site de Nyrstar à Budel. “Il est fantastique de constater que nous les remplissons maintenant pour le trajet du retour, avec un produit dérivé de la production de zinc à Budel. En l’acheminant par voie ferroviaire, nous évitons 7.200 trajets en camion par an. L’entrepôt dans le port est en cours d’adaptation pour stocker le nombre de tonnes nécessaire de ce sous-produit.”

Comme le veut la tradition portugaise – nationalité de Ricardo Paulo, Global Head Logistics de Nyrstar – les locomotives assurant le transport par train reçoivent un prénom féminin. Il est donc possible de voir en circulation une “Linda”, du nom de la coordinatrice Logistique de Balen, et une “Lilian”.

“Quand ils m’ont fait cette demande, j’ai cru que c’était une blague”, sourit Lilian Dohmen. “À présent, je suis fière que cette locomotive vert vif porte mon nom. J’y vois une belle reconnaissance pour mes 41 ans de carrière chez Nyrstar.”

Lire également

Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.