reportage

Fonds Gert Noël: améliorer l'accompagnement du patient

Aider les hôpitaux à prendre en charge de façon plus humaine les patients souffrant d’une maladie grave: tel est l’objectif du Fonds Gert Noël. ©Shutterstock

Aider les hôpitaux à prendre en charge de façon plus humaine les patients souffrant d’une maladie grave: tel est l’objectif du Fonds Gert Noël. "Nous aurons atteint notre but lorsque que le prix que nous décernons chaque année ne sera plus nécessaire", assure Yves Noël.

Emporté par un cancer à la fin des années 90, Gert Noël avait un souhait: contribuer à améliorer, au sein de nos hôpitaux, l’accompagnement des patients souffrant d’une maladie grave. "Après son décès, la famille a décidé de créer un fonds avec une partie de l’héritage pour réaliser son vœu", raconte Yves Noël, son fils. "Dans ce cadre, nous avons contacté la Fondation Roi Baudouin."

"Nous avons réussi à apporter une pierre importante à l’édifice: toute notre famille s’en réjouit, y compris les petits-enfants."
Yves Noël
Fils

Si nos hôpitaux se sont nettement améliorés entre-temps, Yves Noël en est convaincu, le mérite en revient en partie au Fonds Gert Noël. "Depuis 2000, nous investissons chaque année 30.000 euros dans des projets destinés à améliorer le bien-être des patients au sein des hôpitaux, et nous consentons de gros efforts en matière de communication et d’accueil des familles. Nous avons par exemple financé le recrutement d’un psychologue spécialisé dans l’accompagnement des patients cancéreux. Nous soutenons également les projets qui visent à choyer les patients et leurs familles en leur apportant un petit supplément de confort. Dans certains cas, notre intervention est un peu plus large, comme pour l’amélioration de l’accueil et du soutien des parents d’enfants malades dans un hôpital bruxellois."

"Ces dernières années, les hôpitaux belges ne sont pas restés les bras croisés dans ce domaine. Et ces avancées peuvent être partiellement mises à l’actif de la visibilité et de la puissance mobilisatrice de notre appel à projets annuel. Tous les ans, 15 à 20 hôpitaux participent à l’appel. Outre ma sœur et moi, notre comité de pilotage compte un médecin et, bien entendu, un représentant de la Fondation Roi Baudouin. Nous désignons les lauréats en nous basant sur les conclusions d’un jury d’experts indépendants."

Une pierre à l’édifice

"Nous saurons que nous avons atteint notre but quand notre prix aura perdu de son utilité. Il est toutefois certain que nous trouverons alors d’autres défis correspondant aux dernières volontés de mon père. Ces 15 dernières années, la société dans son ensemble et l’univers hospitalier en particulier ont beaucoup évolué, et je pense que notre Fonds doit suivre cette tendance. Mais nous avons déjà réussi à apporter une pierre importante à l’édifice: toute notre famille s’en réjouit, y compris les petits-enfants."

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés