Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

"80% des kiwis destinés au marché européen transitent par Zeebruges"

©Zespri

Si vous achetez un kiwi, il y a de fortes chances qu’il porte un autocollant Zespri. Cette entreprise néo-zélandaise produit un nombre impressionnant de kiwis (2,44 milliards) par an. “La majeure partie provient toujours de Nouvelle- Zélande”, déclare Giorgio Comino, Chief Executive Officer de Zespri pour l’Europe et l’Amérique du Nord. “Quelque 80% du marché européen arrive par bateau via Zeebruges.”

1. Comment décririez-vous votre activité?

GIORGIO COMINO: “Zespri est une coopérative florissante de producteurs en Nouvelle- Zélande, qui travaille également avec des producteurs dans d’autres régions du monde. Notre mission: fournir des kiwis frais, savoureux et nutritifs tout au long de l’année. Le coeur de l’entreprise se trouve toujours à Nouvelle-Zélande, où nous produirons environ 190 millions de boîtes cette année.

En comparaison, nos sites de production en Europe du Sud, en Corée et au Japon ne produisent que 36 millions de boîtes. Cet étalement sert principalement à nous permettre de fournir des fruits toute l’année. Zeebruges est notre principale plateforme logistique européenne. Nous y traitons 80% du volume européen dans notre centre de distribution et exportons les fruits vers le Benelux, la France, l’Allemagne et la Scandinavie. Pour desservir le sud de l’Europe, nous avons un hub à Tarragone en Espagne et un autre à Vado dans le nord de l’Italie. L’empreinte carbone des fruits serait trop importante si nous les déchargions ici et les transportions ensuite par camion vers le sud de l’Europe.”

2. Pourquoi collaborez-vous avec Port of Antwerp-Bruges?

GIORGIO COMINO: “Nous coopérons officiellement avec le port de Zeebruges depuis 1985, même si l'on y déchargeait déjà des navires néo-zélandais avant cette date. À l’origine, il s’agissait de navires réfrigérés dont les cales ne contenaient que des kiwis. Aujourd’hui, nous utilisons principalement des navires frigorifiques en début de saison et pour notre approvisionnement en Europe du Sud, le reste suit avec des porte-conteneurs frigorifiques, de sorte que les fruits ‘dorment’, en quelque sorte, pendant leur voyage d’un mois.

Nous sommes conscients du fait que l’importation de fruits de l’autre côté du monde a un impact. Le transport de marchandises par bateau est heureusement plus écologique que le transport aérien, mais là aussi, nous cherchons une manière de faire naviguer nos navires de la manière la plus durable, par exemple en réduisant la vitesse. Ces dernières années, en collaboration avec Belgian New Fruit Wharf (BNFW), nous avons acquis une énorme expertise dans le domaine du stockage, de l’emballage et de l’expédition de nos kiwis vers nos clients européens, garantissant ainsi la qualité de nos produits."

3. Que vous réserve l’avenir?

GIORGIO COMINO: “En 2018, nous avons prolongé notre partenariat avec BNFW pour 10 années supplémentaires. Parallèlement, nous avons investi massivement dans une nouvelle station d’emballage l’année dernière. De plus, la consommation de kiwis ne cesse d’augmenter. D’ici à 2030, nous souhaitons avoir doublé ce volume. Outre le fruit vert et acidulé bien connu, la variété jaune et aigre-douce SunGold™ a encore beaucoup de potentiel. Et nous avons une nouvelle variété depuis trois ans: le kiwi rouge, que nous comptons introduire sur le marché européen dans un avenir proche. Notre avenir à Zeebruges s’annonce radieux.”  

À propos de Zespri

• Cette année, Zespri distribuera 63 millions de boîtes de kiwis néo-zélandais en Europe, soit 225.000 tonnes. Quelque 80% de la production destinée à l’Europe transite par Zeebruges.

• Dans l’entrepôt de Zeebruges, Zespri a préparé 26 millions d’emballages consommateurs l’année dernière.

• Belgian New Fruit Wharf emploie entre 150 et 265 personnes, et jusqu'à 300 pendant les périodes chargées. Sans compter les ouvriers du port qui chargent et déchargent les navires et conteneurs.

Lire également

Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.