Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Un port d'attache totalement intégré à son environnement

Christien Van Vaerenberg, Port of Antwerp-Bruges

Dans un processus de fusion, le risque est grand de se limiter aux ratios, aux chiffres et à la stratégie. Alors même que l'attention portée à la culture d'entreprise compte bien davantage pour la réussite d'une telle opération. Les collaborateurs ont-ils le sentiment de faire partie de l'entreprise, valident-ils les règles non écrites, les habitudes et les comportements? Nous y attachons une grande importance dans le processus de fusion qui donnera naissance à Port of Antwerp-Bruges. Nous voulons être un port d'attache pour tous nos collaborateurs. En même temps, nous sommes conscients du fait que les gens ont besoin de temps et d'espace pour évoluer dans une nouvelle culture et s’y sentir chez eux. Du temps que nous voulons et devons aussi accorder à nos collaborateurs.

Au cours de la période précédant la fusion, il est rapidement apparu que des divergences existaient entre les deux entreprises… mais aussi que nous avions beaucoup de choses en commun. Pour commencer, le port d'Anvers est une vaste organisation, tandis que celui de Zeebruges est nettement plus petit. Avec tous les avantages et les inconvénients que cela suppose. La donne est, par la force des choses, appelée à changer. Tout l'art consiste dès lors à unir les forces des deux organisations. Nous devons inventer ensemble une nouvelle culture, une nouvelle langue. Dans cette culture renouvelée, la petite entreprise ne serat- elle pas automatiquement absorbée par la grande? Certainement pas.

Nous apprenons les uns des autres. L'une des valeurs sur lesquelles nous avons travaillé est la simplicité. Elle recèle en réalité une grande valeur ajoutée lorsqu’on pose un regard critique sur les processus complexes d'une vaste organisation – le plus petit joueur vous met au défi de simplifier la structure. D'autre part, la grande organisation travaille de manière structurée et selon des processus clairs. Combiner les deux ne peut que vous rendre plus fort.

S'il est une chose qui nous unit déjà, c'est l’envie et la motivation d'aller ensemble au bout de nos ambitions.
Christien Van Vaerenberg
Chief HR Officer de Port of Antwerp-Bruges

Le changement n'est pas non plus l'apanage du CEO et du top management. Port of Antwerp-Bruges donne à tous les chefs d'équipe le temps, l'espace et la formation nécessaires pour y réfléchir, loin de l'agitation du quotidien. Quel type de leadership désirons-nous? Sur quelles valeurs se fonde notre entreprise? En tant que leader, vous n'avez pas à expliquer ces valeurs à votre équipe, vous devez les mettre en pratique. Vivez ces valeurs au quotidien et intégrez-les concrètement dans vos objectifs personnels et d'équipe. Bien sûr, nous rencontrons aussi des résistances. C'est tout à fait normal.

En tant qu'êtres humains, nous avons tendance à renâcler face au changement. En outre, de nombreuses personnes s'identifient à leur travail et à la marque pour laquelle elles travaillent. Construire ensemble une nouvelle culture exige de la confiance; il faut du temps pour que cette confiance se développe. Nous y travaillons depuis plus d'un an maintenant et nous allons probablement continuer à la construire ensemble pendant plusieurs années, avec des hauts et des bas. On s'aperçoit toutefois que les rencontres donnent un formidable élan: réunir des gens de Zeebruges et d'Anvers engendre une solidarité et une collaboration des plus intenses. Lorsque les employés apprennent à se connaître, l'incertitude diminue.

Il est de plus en plus important que nous apprenions à être agiles face au changement. Au lieu de lutter contre les vagues, nous apprenons à surfer sur elles.
Christien Van Vaerenberg
Chief HR Officer de Port of Antwerp-Bruges

On n'aime que ce qu'on connaît. Beaucoup de travailleurs sont dans le doute: qu'impliquera la fusion pour mon emploi? Cette peur est encore bien vivante et doit être exprimée, selon moi. Les employés de Zeebruges craignent de perdre leur propre culture; ceux d'Anvers s'attendent à un nouveau parcours de changement, alors que le dernier remonte à seulement trois ans. D'une part, nous devons prendre le temps d'accueillir les craintes et les incertitudes de chacun.

De l’autre, il nous faut aider les employés à réaliser que le changement est une donnée permanente et ne s'arrêtera jamais. Par conséquent, nous voulons rendre les gens plus résilients en leur faisant prendre conscience que personne ne maîtrise leur carrière, à part eux-mêmes. Au lieu de lutter contre les vagues, nous leur apprenons à surfer sur elles. C'est ça, la résilience. Un tel changement culturel s'amorce en interne. Mais notre défi consiste aussi à regarder au-delà de nos murs.

En tant qu'entreprise, nous avons les deux pieds fermement ancrés dans la société, l'économie et le monde, mais nous devons tout autant nous préoccuper de l'image que nous renvoyons. Comment faire en sorte de devenir une organisation plus inclusive, attirer les talents, répondre aux tendances et aux événements sociaux, aux questions de genre, de racisme, de diversité, gérer notre approche internationale? Ce ne sont là que quelques-unes des questions qui occupent notre esprit aujourd'hui.

Car quel est notre but ultime? Que chacun se sente chez lui dans notre entreprise. Nous sommes un port d’attache pour nos employés, nos clients et notre environnement. Nous nourrissons la vision ambitieuse d'être le premier port mondial à concilier l’humain, le climat et l'économie. Ce qui nécessite la collaboration d'employés résilients et passionnés. Et s'il est une chose qui nous unit déjà, c'est bien l'envie et la motivation de concrétiser ensemble cet objectif.

Christien Van Vaerenberg, Chief HR Officer de Port of Antwerp-Bruges

Lire également

Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.