Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

"Nous aidons les individus, les entreprises et les organisations à grandir"

Des programmes d’accélération pour start-up au soutien de la numérisation des entreprises, en passant par des formations technologiques sur mesure: my innovation center.brussels est une plateforme incontournable pour le monde de l’entrepreneuriat. Et dans les années à venir, il compte aider encore davantage de PME bruxelloises.

Wooclap permet de partager du matériel pédagogique et d’organiser des sondages en direct dans des salles de classe via les smartphones. La start-up est l’une des premières participantes au programme de mic.brussels – my innovation center.brussels en abrégé – dédié aux start-up. Depuis, l’entreprise est devenue un “add-in” officiel de Microsoft PowerPoint et Teams. HUSK (anciennement CarASAP), un autre participant, a créé la première plateforme de transport avec chauffeurs privés de Belgique, destinée aux grandes et moyennes entreprises. HUSK a entretemps été rachetée à hauteur de 80% par l’importateur automobile D’Ieteren.

mic.brussels est depuis quelques mois le nouveau nom de Microsoft Innovation Center Brussels. Ce centre de connaissances, focalisé sur les entreprises locales, est le fruit d’une collaboration public-privé entre le géant technologique Microsoft, la Région de Bruxelles-Capitale et hub.brussels, notamment. mic.brussels incarne une sorte de guichet unique où start-up et entreprises déjà bien implantées peuvent obtenir des conseils, du coaching, des programmes, et participer à des événements et ateliers autour de la numérisation et de l’innovation.

“La Belgique est un pays de PME: elles représentent 70% de l’emploi dans le secteur privé.”
Cécile Jabaudon
Operational Director de my innovation center.brussels

“La Belgique est un pays de PME: elles représentent 70% de l’emploi dans le secteur privé”, avance Cécile Jabaudon, Operational Director de mic.brussels. “Il est donc particulièrement important de les aider dans leur transition digitale. Nous proposons des sessions d’introduction sur des sujets liés à l’informatique comme l’intelligence artificielle, le télétravail, l’évolution de l’environnement de travail, la cybersécurité et le cloud.” Les start-up peuvent s’inscrire au programme Amplitude+, conçu en partenariat avec l’ICAB Incubator, qui offre à ces jeunes pousses d’être prêtes en 18 mois à se transformer en scale-up susceptibles d’attirer des investisseurs.

Accélérateur pour start-up

“Ce programme se déroule en trois phases”, détaille Cécile Jabaudon. “Des professionnels et entrepreneurs techs chevronnés assurent un accompagnement et un coaching de 100 heures.” Les start-up ont accès à des réseaux professionnels et peuvent être présentées à des capital-risqueurs. Au fur et à mesure de l’avancement du programme, elles peuvent également bénéficier des conseils d’un comité consultatif.

Amplitude+ a enregistré de nombreux succès ces dernières années. Au cours de la première période de confinement, AiVidens a par exemple levé 500.000 euros. La société combine algorithmes et intelligence artificielle afin d’évaluer le niveau de risque des portefeuilles de crédit des entreprises et d’optimiser leur gestion de trésorerie, notamment.

Programme Prototyping

Dans les années à venir, mic.brussels se focalisera encore davantage sur le soutien des PME locales. Un bel exemple est l’appel lancé à des PME bruxelloises pour participer au programme Prototyping. “Pour chaque entreprise participante, nous sélectionnons un étudiant en informatique”, indique Cécile Jabaudon. “Dans le cadre d’un stage de 15 semaines, il travaille trois jours par semaine dans l’entreprise à un prototype prédéfini ou à une preuve de concept.” Les deux autres jours, l’étudiant est encadré par un coach de mic.brussels. Les PME ont par ailleurs accès aux compétences d’un spécialiste de l’informatique.

Pour une entreprise, cela peut aussi être une façon de recruter, car ces stages permettent à des talents prometteurs de la découvrir de l’intérieur. “Nous collaborons avec toutes les grandes écoles bruxelloises qui forment des informaticiens”, conclut Cécile Jabaudon. “mic.brussels remplit une mission de soutien et de facilitateur très large. Les autorités souhaitent que la Région de Bruxelles-Capitale réussisse sa transition économique, sociale et environnementale. La digitalisation devrait ici jouer un rôle crucial. C’est pourquoi nous continuerons de partager notre expertise et de sensibiliser notre public aux possibilités de l’IT. Nous aidons ainsi les individus, les entreprises et les organisations à grandir.”

Née dans le giron de mic.brussels

OUAT! est l’une des nombreuses start-up qui ont grandi grâce au soutien de mic.brussels. Son cofondateur, Nicolas Vertommen, revient sur cette expérience.

La plateforme virtuelle de simulation HakoBio d’OUAT! offre aux utilisateurs venus de la biotechnologie la possibilité de créer rapidement et facilement un double numérique. “Grâce à la réalité virtuelle, ils simulent ou visualisent un processus voire un environnement complet de production avant sa construction”, éclaire Nicolas Vertommen, l’un des fondateurs de la start-up.

OUAT! a depuis participé au programme Amplitude+ de mic.brussels. “Pendant six mois, nous avons pu bénéficier du soutien permanent et de l’expertise de coaches expérimentés. Nous avons reçu des réponses aux questions que nous nous posions sur le marché et la meilleure manière de l’aborder. mic.brussels nous a appris à conserver une forme de simplicité, à nous concentrer sur l’essentiel et à créer de la valeur ajoutée pour nos clients.”

L’entreprise compte aujourd’hui 16 collaborateurs. Et comme OUAT! participe depuis un certain temps au programme Prototyping, la start-up accueille chaque année deux ou trois stagiaires sélectionnés par mic.brussels. “Cela nous permet de réduire nos coûts salariaux. C’est très intéressant pour une jeune entreprise comme la nôtre.” L’avenir? OUAT! souhaite poursuivre sa croissance en nouant des accords de collaboration technique et commerciale. “Là aussi, nous pourrons profiter des conseils de mic.brussels.”

Lire également

Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.