Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Des aides pour tous les besoins

Conscientes des enjeux de la problématique de la transmission d’entreprises, les autorités publiques ont mis en place en Belgique une série de mesures destinées à dynamiser le marché et soutenir les acquéreurs et cédants dans leur projet. Il peut s’agir d’aides en gestion ou d’aides financières. Outre ces soutiens publics, des acteurs privés et autres associations peuvent aussi participer à la réussite d’un projet. La liste n’est donc pas exhaustive !

Les aides en gestion

  • Accompagnement : certaines institutions, comme la Sowaccess en Wallonie, et Brutrade à Bruxelles, font le lien entre acquéreurs et cédants. Ils sont donc souvent une des premières étapes dans le processus de transmission ou d’acquisition d’une entreprise.   
  • Conseils : ces institutions publiques peuvent vous diriger vers des conseillers privés agréés (Sowaccess), dont ils pourront subventionner partiellement l’intervention dans le cadre d’un dossier de transmission d’entreprise.
  • Formation : la Sowaccess a mis sur pied des formations spécifiques pour les repreneurs d’entreprises.
  • Réseaux : les clubs de repreneurs ainsi que le réseau entreprendre Wallonie-Bruxelles, par exemple, sont d’excellentes opportunités de partager son expérience avec d’autres entrepreneurs.

Les aides financières

  • Financement : outre les banques, un acquéreur peut aussi faire appel au financement d’une institution publique, sous forme de prêt classique, subordonné ou convertible. Au niveau fédéral, on pourra s’adresser au Fonds de Participation ; au niveau régional, à la Sowalfin, à la SRIW, la SRIB ou encore à des " invests " locaux.
  • Garantie : il peut arriver qu’une banque demande des garanties avant de vous accorder un financement. La Sowalfin, la Socamut et le Fonds Bruxellois de Garantie, par exemple, peuvent vous aider à en obtenir. La garantie européenne de l’EIF peut aider un starter dans le financement de la reprise.
  • Prise de participation (capital-risque) : des sociétés d’investissements publiques (SRIW, SRIB, B2E, invests…) et des business angels privés pourront participer au financement du projet en entrant dans le capital de la société par l’acquisition d’actions.

 

Consultez la liste complète dans le dossier en ligne.

Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.