Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Un agent immobilier rachète l’agence immobilière pour laquelle il travaille

Le repreneur de Limburgse Wooncentrale, leader du marché limbourgeois dans la gestion immobilière, était aussi l’un de ses agents immobiliers. Même s’il connaissait parfaitement l’activité, il a pourtant abordé cette opération étape par étape. Non sans succès.

Lorsqu’il s’est avéré, à la Limburgse Wooncentrale, qu’aucun des héritiers familiaux ne souhaitait reprendre l’activité, Michel Lambrechts, qui travaillait déjà comme agent indépendant pour l’entreprise, s’est porté candidat à la reprise. " Je percevais le potentiel de croissance de l’activité. L’agence était le leader du marché limbourgeois de la location et de la gestion rentière de biens immobiliers, et s’occupait également de la vente. Au total, son portefeuille contenait environ 800 immeubles. " Un an après l’acquisition, un plus petit rachat a suivi. En considérant la croissance qu’ont connue ces deux antennes, le chef d’entreprise gère à présent 1 200 immeubles, pour un chiffre d'affaires de 100 millions d’euros. Autrement dit, son opération de reprise est un franc succès ! Dans ce cadre, l’approche du trajet de reprise a revêtu une importance cruciale.

D’abord les chiffres

Michel Lambrechts a organisé la reprise de manière structurée. " Lorsque le précédent propriétaire a défini un prix avec son comptable, j’ai analysé en détail toutes les données avec mon comptable et Olivier Houwaer de l’agence Belfius d’Hasselt. Dans la mesure où l’acquisition portait principalement sur un fonds de commerce, il était impératif que le prix soit conforme au marché par rapport au chiffre d'affaires de l’entreprise. Le chef d’entreprise a même reçu l’aide du siège central de Belfius. " Avec Olivier et Rudi Aerts de l’équipe Wealth Management de Belfius, nous nous sommes rencontrés à plusieurs reprises pour organiser les moindres détails de l’opération. Finalement, la reprise du fonds de commerce semblait être la structure idéale. Nous avons également exploité le matériel chiffré pour établir un business plan. Nous nous sommes montrés réalistes, tant en termes de coûts que de revenus. L’activité devrait cependant produire rapidement suffisamment de cash-flows pour couvrir le remboursement de l’emprunt. Belfius a participé à la réflexion et a prévu un financement sur mesure. "

Potentiel de croissance

Son expérience dans l’agence lui a permis d’entrevoir les possibilités que l’activité recelait. " Le potentiel latent était important. C’est ce qui ressortait des chiffres à la date de l’acquisition, et c’est ce que les chiffres démontrent aussi aujourd’hui. Nous gérons désormais moitié plus d’immeubles avec la même équipe de dix collaborateurs fidèles. L’administration a été assouplie, nous avons réalisé des économies. Nos prix sont plus serrés mais nous conservons une marge saine. Nous avons perdu moins de clients que ce qui est généralement le cas lors de l’acquisition d’une agence immobilière. Par ailleurs Belfius continue de me suivre dans tous les projets que j’entreprends. " La morale de l’histoire est claire : " Réfléchissez avant de vous lancer. Faites vos comptes et adoptez une approche structurée, reposant sur le bon sens. Lorsqu’on avance en tâtonnant dans le domaine des acquisitions, les conseils de spécialistes du financement et de la lecture de bilans sont indispensables. "

Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.