Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

"Nous avions besoin d'une banque attentive à notre potentiel de croissance"

©Anouk Van de Wal

Blommaert Aluminium est leader européen dans le marché de niche des panneaux d’écoutille en aluminium. Un nouvel actionnaire, Buysse & Partners, et l’aide de la banque ont permis à l’entreprise d’accélérer son internationalisation.

En 2013, la société d’investissement anversoise Buysse & Partners acquiert 51 % des actions de Blommaert Aluminium, une entreprise fondée en 1978 par le père de l’actuel CEO Tom Blommaert. " Nous investissons volontiers dans des entreprises telles que Blommaert Aluminium. Non seulement elles affichent un concept très solide, mais elles sont également animées d’une  motivation exceptionnelle pour réaliser leurs ambitions ", explique Frank Buysse, fondateur et force motrice de Buysse & Partners.

Peu après la fondation de Blommaert Aluminium, il s’est rapidement avéré que les panneaux d’écoutille en aluminium répondaient à un besoin du marché. En effet, les anciens panneaux d’écoutille en bois ou en acier n’étaient pas suffisamment étanches pour protéger la cargaison des bateaux. Entre-temps, l’entreprise basée à Wijnegem est parvenue à transformer les panneaux d’écoutille en produits innovants par la mise au point de systèmes hydrauliques qui permettent à une seule personne d’ouvrir ou de refermer la cale d’un bateau. Grâce à cette activité, Blommaert Aluminium s’est hissée au rang de leader sur le marché européen. Au fil des ans, mâts de radars et passerelles pour bateaux en aluminium sont également venus étoffer la gamme de produits de l’entreprise.

Toits en aluminium

Blommaert Aluminium emploie 65 travailleurs et réalise un chiffre d’affaires d’environ 15 millions d’euros. L’entreprise a renoué avec le chiffre d’affaires d’avant la crise. " Celle-ci a lourdement affecté la navigation intérieure en Europe ", explique Tom Blommaert. " En Europe, la navigation intérieure est dominée par des bateliers individuels, qui se sont révélés très vulnérables à la crise économique. Un grand nombre d’entre eux ont d’ailleurs connu de graves difficultés. " Ce qui a également eu un impact sur le chiffre d’affaires de Blommaert Aluminium : en 2012, il s’élevait à 8,5 millions d’euros contre 15,5 millions en 2009.

Afin de pouvoir mieux amortir de tels chocs dans le futur, l’entreprise a développé une nouvelle activité : la production de toits en aluminium pour l’industrie de la construction. " Ce secteur recèle encore un grand potentiel. Nous voulons renforcer davantage notre notoriété dans cette activité à l’avenir ", poursuit Frank Buysse.

Buy-out

L’un des principaux défis réside cependant dans l’exploration des marchés émergents. Cette ambition internationale est à l’origine de l’entrée de Buysse & Partners au capital de Blommaert Aluminium. " Nous étions suffisamment rentables pour rester autonomes ", explique Tom Blommaert. " Mais Frank et moi sommes de vieux copains d’école. Lorsque nous nous sommes retrouvés par hasard, nous avons rapidement commencé à évoquer l’avenir de l’entreprise. Il est apparu que, tout comme nous, Buysse & Partners était active en Amérique latine ; nous avons immédiatement pris conscience qu’elle serait une bonne caisse de résonance pour le déploiement de nos activités internationales. "

Exporter comporte des risques. La possibilité de les couvrir par différents types de contrats et d’instruments financiers nous procure une grande sérénité. »
Tom Blommaert,
CEO de Blommaert Aluminium
©Anouk Van de Wal

Deux ans après cette rencontre de 2011, un buy-out était sur les rails. " BNP Paribas Fortis a assuré le refinancement de ce buy-out.  En outre, un financement du fonds de roulement s’est également avéré nécessaire afin de ne pas mettre en péril la poursuite de l’expansion de l’entreprise ", ajoute Frank Buysse.

Il n’a pas été facile de financer cette opération en pleine crise économique. " À ce moment-là, il était particulièrement important pour nous que notre partenaire financier fût au moins aussi attentif au potentiel de croissance lié à l’internationalisation qu’aux défis auxquels nous faisions face ", explique Frank Buysse. " La situation financière était bonne ", embraie Vick Strobbe, chargé de relation chez BNP Paribas Fortis. " Mais fondamentalement, ce sont avant tout les personnes derrière les chiffres qui nous ont convaincus de prendre part à cet ambitieux projet d’expansion en Amérique latine. "

Brésil

Au Brésil, Blommaert Aluminium ne compte jusqu’à présent qu’un seul client. " Ce pays est le deuxième producteur mondial de soja, derrière les États-Unis. Contrairement à ce qui se passe chez nous, la navigation intérieure y est dominée par de grands groupes. Entre-temps, ce client a déjà passé commande de panneaux d’écoutille pour plus de 100 bateaux. Ce qui est impensable en Europe où le marché est très morcelé ", indique Tom Blommaert. L’entreprise est également en contact avancé avec d’autres grands armateurs qui devraient encore grossir son carnet de commandes.

Dans ce domaine aussi, le soutien du banquier est plus que bienvenu. " Un banquier doit bien comprendre la manière dont notre entreprise fonctionne et ce qui nous occupe au quotidien. Une approche purement bancaire ne suffit pas pour apporter des réponses adaptées à nos défis ", poursuit Frank Buysse. Ainsi, les marchandises de Blommaert Aluminium sont expédiées par bateau alors qu’aucun paiement n’a encore été reçu. Pour exclure tout risque de non-paiement, BNP Paribas Fortis préconise un encaissement documentaire, lequel prévoit que les documents liés à l’expédition des marchandises  (documents de transport ou d’assurance) ne sont remis à l’acheteur que contre paiement.

" L’expansion internationale serait presque impossible sans le soutien de la banque ", explique Tom Blommaert. " Exporter comporte des risques. La possibilité de les couvrir par différents types de contrats et d’instruments financiers nous procure une grande sérénité. "

Vous souhaitez plus d’information sur les solutions de BNP Paribas Fortis ? Cliquez ici.

Lire également

Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.