Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Croissance lente, numérisation à grande vitesse

©Shutterstock

Le FMI s’attend certes à un ralentissement de la croissance chinoise, mais la numérisation du pays s’opère à la vitesse de l’éclair. D’ici à 2025, l’économie numérique représentera probablement 50% du PIB, un niveau comparable à celui du Japon aujourd’hui.

La Chine veut devenir leader digital dans un nombre de secteurs.

E-COMMERCE
15% de toutes les ventes au détail sont effectuées en ligne. Aux États-Unis, c’est 10%.

800
millions d'internautes
Avec plus de 800 millions d’utilisateurs, la Chine compte la plus grande population d’internautes au monde.

FINTECH
En 2016, les paiements mobiles des citoyens chinois s’élevaient à 790 milliards de dollars, soit 11 fois plus qu’aux États-Unis.

98
%
sont actifs sur mobile.

 

500 MILLIONS X 5G
La Chine mène des projets-pilotes 5G dans 17 villes, avec un lancement commercial prévu fin 2019-début 2020. Son but: atteindre 500 millions d’utilisateurs 5G d’ici à 2025.

De l’usine mondiale à la superpuissance high-tech

En 2015, la Chine a défini le plan stratégique “Made in China 2025”. Ce faisant, elle a annoncé clairement qu’elle ne serait plus l’usine du monde, inondant celui-ci de ses produits bon marché à faible valeur ajoutée. Désormais, la Chine affiche son ambition de devenir une superpuissance high-tech. Son plan stratégique prévoit que le pays se concentrera sur 10 secteurs dans lesquels il compte bien figurer au sommet mondial d’ici à 2025.

Le plan stratégique de la Chine prévoit que le pays se concentrera sur 10 secteurs dans lesquels il compte bien figurer au sommet mondial d’ici à 2025.

L’IT, la robotique et les énergies renouvelables en font partie. Ce plan a quelque peu semé le trouble sur la scène mondiale. Notamment en raison de la diffusion d’un document de travail officieux, qui précisait que ces 10 secteurs-clés devaient, à terme, être autonomes à 70%. Or, ce n’est possible que si les fournisseurs chinois sont favorisés, ce qui est contraire aux règles de l’Organisation mondiale du commerce. Et alors même qu’il est déjà difficile, pour les entreprises étrangères, d’avoir accès au marché chinois.

Lire également

Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.
Publicité