Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Investir avec de l'impact pour les patrimoines importants: du travail sur mesure

Guy Janssens et le prof. Luc Van Liedekerke ©Frank Toussaint

Aujourd’hui, les investissements durables permettent de faire d’une pierre trois coups: vous obtenez un bon rendement, vous avez un impact positif sur la société et vous êtes plus heureux. c’est pourquoi les banques proposent une gamme de solutions sur mesure de plus en plus large et destinée aux clients fortunés exigeants, indiquent Guy Janssens et Luc van Liedekerke.

L’intérêt pour les investissements durables ne cesse d’augmenter depuis plusieurs années, et cette ten-dance est encore plus marquée chez les investisseurs fortunés.

“Ils cherchent surtout à avoir un impact: lorsqu’ils investissent dans des obligations ‘vertes’ ou ayant clairement une influ-ence sur la société, ils veulent réellement faire la différence”, souligne Guy Janssens, directeur Sustainable Investments chez BNP Paribas Fortis Wealth Management.

Exemple à suivre

“Ce n’est pas un phénomène exclusivement belge. Dans le monde entier, les familles riches, les grands investisseurs institutionnels et même les universités qui disposent d’un patri-moine conséquent souhaitent incarner un exemple à suivre en matière d’investissements. C’est précisément parce qu’ils mettent l’accent sur cet impact sociétal qu’ils exigent davantage de transparence de la part de leur banquier, ainsi qu’une mesure précise de l’effet de leurs investissements.”

C’est somme toute logique, car les entreprises se montrent désormais plus attentives à leur réputation. Cet élément intéresse également un nombre croissant de consommateurs et d’investisseurs particuliers, complète Luc Van Liederkerke, qui enseigne l’éthique des entreprises à l’université d’Anvers.

Prof. Luc Van Liedekerke ©Frank Toussaint

L’argent a une couleur et vous pouvez l’utiliser pour vous forger une identité.
Luc Van Liederkerke
Professeur d’éthique des entreprises à l’université d’Anvers

“Nous sommes, en tant qu’individus, devenus considérablement plus critiques, et les investis-sements durables sont un moyen de nous exprimer. L’argent a une couleur et vous pouvez l’utiliser pour vous forger une identité. Cela vaut pour les investisseurs individuels, mais aussi pour les organisations et les entreprises. Nous recevons aussi beaucoup plus d’informati-ons sur l’impact de notre comportement en tant qu’investisseur. Par exemple, les banques peuvent réaliser un vrai travail sur mesure pour les patrimoines importants.”

“Cela va des produits d’investissement qui ont clairement une étiquette écologique à ceux dont l’impact est plutôt sociétal”, renchérit Guy Janssens. “Cette approche sur mesure constitue la principale différence par rapport aux produits d’investissement destinés à un public plus large.

Rendement

La place accordée à l’impact sociétal a certes pris de l’ampleur, mais le rendement d’un investissement demeure bien entendu essentiel. Luc Van Liedekerke en profite pour mettre les points sur les “i”: “Nous pouvons prouver scientifiquement que les investissements durables sont au moins aussi rentables que les investissements classiques. Plus encore, s’il existe une différence de rendement, elle sera en leur faveur! Les investissements durables montent en puissance sur le marché, bien qu’ils ne soient pas encore totalement intégrés par le grand public. Voilà une tâche importante pour les banquiers, car il existe de grandes différences au sein de cette classe d’investissements.”

Guy Janssens ©Frank Toussaint

Un véritable impact sociétal s'accompagne de plus en plus souvent d'un rendement intéressant.
Guy Janssens
Directeur Sustainable Investments BNP Paribas Fortis Wealth Management

“C’est vrai”, confirme Guy Janssens. “La gamme de produits combinant rendement intéressant et véritable impact sociétal s’est nettement élargie ces dernières années.” Les grands investisseurs bénéficient d’un avan tage parce qu’ils sont aux premières loges, ajoute Guy Janssens.

“Ces investisseurs sont souvent eux-mêmes des chefs d’entre -prise. Cela fait plusieurs années qu’ils ont pu découvrir dans la pratique la plus-value de la RSE (responsabilité sociale des entreprises, NDLR). Ils ont compris que c’était l’avenir et en voient aussi les avantages. Il est donc naturel qu’ils souhaitent être mieux informés, et privi-légier les critères de durabilité dans leurs investissements.”

Lire également

Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.
Publicité
Publicité