Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

"La Chine est le paradis de l'innovation et de l'esprit d'entreprise"

©Frank Toussaint

Le futur moteur de la croissance mondiale rugit en Chine. Pourtant, tout le monde ne semble pas encore en avoir conscience: “la Chine a appris de nous pendant 30 ans mais nous n’avons rien appris d’elle.”

Un nombre toujours croissant d’investisseurs et d’entrepreneurs se tournent vers l’Orient. Pourtant, la Chine demeure une aventure émaillée de risques et de préjugés. Les quatre experts que nous avons réunis peuvent en attester. Thomas Baert a créé sa propre entreprise de parquet et de laminés en Chine. L’entrepreneur high-tech Pascal Coppens travaille dans l’Empire du milieu depuis plus de 20 ans et y organise des voyages d’études pour nexxworks. Koen De Leus est l’économiste en chef de BNP Paribas Fortis dont Olivier Van Belleghem est Director Wealth Management.

La plupart des investisseurs sont-ils suffisamment conscients du potentiel de l’économie chinoise?

KOEN DE LEUS: “La Chine est en passe de devenir la plus grande économie au monde. Son seul marché intérieur, composé de 1,4 milliard de citoyens, est d’une taille hallucinante. Sans compter que la Chine s’apprête à opérer un nouveau bond en termes de productivité et de richesse, ce qui stimulera à nouveau l’économie. Bien entendu, elle reste confrontée à d’immenses défis. Mais aucun investisseur ou entrepreneur ne peut plus se permettre de snober la Chine.”

La Chine est devenue un paradis pour l’innovation.
Thomas Baert
entrepreneur

OLIVIER VAN BELLEGHEM: “Nos clients posent de plus en plus de questions sur la Chine. Or, le manque de connaissances et de transparence empêche souvent un investissement direct dans l’Empire du milieu. De ce fait, de nombreux clients optent pour la prudence et investissent via des entreprises européennes ou américaines actives en Chine.”

Pascal Coppens, Olivier Van Belleghem ©Frank Toussaint

Quels sont les principaux atouts de la Chine?

PASCAL COPPENS: “Nous pensons souvent que les Chinois ne produisent que des objets bon marché. Le monde entier voit en la Silicon Valley un exemple d’innovation technologique, mais en Chine aussi, on innove énormément! Et ces innovations ont donné naissance à un écosystème très puissant au sein duquel même les plus grands concurrents collaborent.”

La Chine a appris de nous pendant 30 ans mais nous n’avons rien appris d’elle.
Pascal Coppens
nexxworks

THOMAS BAERT: “C’est ainsi que la Chine est devenue un paradis pour l’innovation. Un tsunami d’entreprises chinoises gigantesques en pleine phase de croissance s’apprête à déferler sur l’Europe. Les entrepreneurs chinois sont extrêmement ambitieux. Ils ont un plan, ne s’arrêtent pas aux risques et sont mus par la volonté de créer de la richesse. Cet esprit d’entreprise est une arme puissante de l’économie chinoise.”

Koen De Leus, Thomas Baert ©Frank Toussaint

Le gouvernement a une forte emprise sur l’économie chinoise. Cela ne constitue-t-il pas un risque?

BAERT: “Le gouvernement chinois contrôle plusieurs secteurs déterminants, tels que le secteur financier et l’industrie automobile. Mais en dehors de cela, la plupart des entrepreneurs chinois ne souffrent pas de l’ingérence des pouvoirs publics. Dans de nombreux domaines, les entrepreneurs chinois sont même plus libres que nous.”

De nombreux clients font le choix de la prudence et investissent via des entreprises européennes ou américaines actives en Chine.
Olivier Van Belleghem
Director BNP Paribas Fortis Wealth Management

COPPENS: “Nous avons toujours tendance à parier sur l’échec de la Chine. Cette conviction pourrait nous revenir comme un boomerang en plein visage. La Chine a appris de nous pendant 30 ans mais nous n’avons rien appris d’elle. Naturellement, ce pays est confronté à plusieurs défis majeurs, comme la hausse des prix de l’immobilier et un endettement faramineux. Le principal défi interne sera de préserver la paix sociale alors que la richesse augmente et que la soif de richesse s’accroît plus vite encore. Mais en ce moment, le rôle régulateur de l’État est un facteur positif; il permet de prévenir de nombreux dérapages.”

Koen De Leus, Thomas Baert ©Frank Toussaint

Quel est le plus grand choc pour les entrepreneurs qui visitent la Chine?

COPPENS: “Pour la plupart d’entre eux, un voyage d’études en Chine s’apparente à une leçon d’humilité, car la taille et l’innovation technologique des entreprises chinoises sont impressionnantes. Ils remarquent rapidement que les entrepreneurs chinois affichent ouvertement leur ambition de conquérir le monde. Ce qui incite de nombreux hommes et femmes d’affaires à envisager un partenariat avec une entreprise chinoise.” 

“Un voyage en Chine dissipe également de nombreux préjugés. Nous aimons croire que les Chinois n’attachent aucune importance à la protection de la vie privée. Alors même qu’ils oeuvrent aujourd’hui à une législation sur la vie privée qui sera nettement plus sévère que notre RGPD.”

Ceux qui n’investissent pas en Chine manqueront inévitablement des opportunités de croissance.
Koen De Leus
économiste en chef, BNP Paribas Fortis

BAERT: “En Occident, nos convictions nous enferment. Beaucoup d’entrepreneurs qui ont déjà monté des entreprises à l’étranger sont persuadés de pouvoir réussir avec les mêmes recettes en Chine. Or, la jungle chinoise représente une tout autre aventure. Il ne suffit pas d’envoyer un expatrié grassement rémunéré et d’engager des travailleurs chinois bon marché. En Chine, la main-d’oeuvre de qualité coûte cher. Les travailleurs chinois sont extrêmement ambitieux. Et il faut attribuer aux collaborateurs performants des bonus correspondant à trois, voire quatre fois leur salaire annuel à la fin de l’année. L’entrepreneur occidental aurait vite fait de s’y casser les dents.”

Pascal Coppens, Olivier Van Belleghem ©Frank Toussaint

Quelle aide un Wealth Manager peut-il apporter à des clients qui souhaiteraient investir ou entreprendre en Chine?

DE LEUS: “Il s’agit surtout de diversifier le patrimoine. De nombreuses personnes n’ont qu’une faible exposition à l’Asie et à la Chine, alors que nous prévoyons une croissance économique annuelle moyenne de 4 à 6% pour les années à venir, contre 1% environ pour la zone euro. Quiconque n’investit pas en Asie renonce à d’énormes opportunités de croissance.”

VAN BELLEGHEM: “Pour saisir ces opportunités, un accompagnement est indispensable. Nous avons un bel assortiment de fonds en private equity qui investissent directement dans des entreprises asiatiques et plus particulièrement chinoises. C’est certainement une option pour les clients dotés d’un important patrimoine et d’une perspective de long terme. Avec son réseau mondial, BNP Paribas Fortis peut alors établir les bonnes connexions.”

Trois défis pour la Chine

Koen De Leus, économiste en chef de BNP Paribas Fortis, s’est rendu en Chine en septembre 2018. Il y a visité de nombreuses villes et entreprises. De retour en Belgique, il a identifié plusieurs défis majeurs pour le pays:

1. La Chine a enregistré une croissance extrême ces 40 dernières années mais elle en paie le prix. L’immobilier résidentiel est très cher dans les villes principales, le système bancaire parallèle est sur le point d’exploser et les entreprises contrôlées par l’État doivent être démantelées. Il est indispensable d’éliminer ces déséquilibres qui pèsent sur la croissance.

2. La Chine doit simultanément changer de moteur de croissance, en passant d’une économie portée par les investissements à une économie soutenue par la consommation.

3. Autrefois, un doublement de la richesse tous les sept ans suffisait pour satisfaire la population. Plus on devient riche, cependant, plus on attache de l’importance à des valeurs au lieu de la richesse. Le Parti communiste sera contraint de donner corps à ces valeurs.

Lisez le blog de Koen De Leus.

Conseils de lecture autour de la Chine

China’s New Normal
Pascal Coppens, Pelckmans Pro
Disponible en anglais et en français courant 2019.

“Pendant que le monde garde les yeux braqués sur la Silicon Valley, le train de l’innovation circule aussi en Chine.” 

Unlocking The World’s Largest E-market: A Guide To Selling on Chinese Social Media
Ashley Galina Dudarenok, Amazon

“Le livre ultime pour développer votre activité sur le plus grand marché numérique du monde.”

Asia’s Cauldron
Robert D. Kaplan, Random House

“L’analyste Robert D. Kaplan dévoile l’importance majeure de la géographie. Et livre une vision pénétrante de cette région instable qui détermine l’avenir des conflits géopolitiques.”

On China
Henry Kissinger, Penguin Press

“Henry Kissinger, qui, en tant que secrétaire d’État, a posé les bases du rapprochement sino-américain dans les années 1970, dévoile dans ce livre fascinant les méthodes et objectifs de la politique étrangère chinoise.”

Blog
Koen De Leus, économiste en chef chez BNP Paribas Fortis, fait le récit de son voyage en Chine en septembre 2018.
https://bnppf.be/KDLChine

Podcasts & Daily news
https://chinastartuppulse.simplecast.fm/
http://www.chinabusinesscast.com/
https://technode.com/tag/podcasts/
https://sinocism.com/

Lire également

Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.
Publicité