shareholder

Kinepolis souscrit un crédit bancaire de 3 ans pour un montant de 80 millions d'euros

Le secteur du cinéma et Kinepolis sont particulièrement touchés par la pandémie de Covid-19, entraînant la fermeture des salles, des restrictions de capacité et le report consécutif de la sortie des blockbusters hollywoodiens. Comme déjà annoncé, Kinepolis a débuté cette crise avec un bilan solide et une importante réserve de liquidités. En tenant compte des mesures prises pour limiter les dépenses et des projets de construction en cours, le Groupe dispose aujourd’hui toujours des moyens financiers suffisants pour surmonter une période de fermeture de plus de 10 mois de tous ses cinémas (ce qui est considéré comme le pire des scénarios).

Toutefois, pour se préparer à un report de la reprise complète de ses activités en raison des récents développements de la pandémie de Covid-19, Kinepolis a souscrit un crédit supplémentaire de 80 millions d’euros sur une durée de 3 ans auprès de ses banquiers attitrés. 

Dans ce cadre, les banques ont également prolongé la suspension des covenants bancaires (" covenant holiday ") jusqu’au 30 juin 2022. Kinepolis s’est financé à travers l’émission d’obligations et par des dettes bancaires dans une moindre mesure. Ces covenants sont uniquement liés aux facilités de crédit bancaire d’un montant de 220 millions d’euros. Ces accords - qui prévoient notamment un taux d’endettement maximal - ont été remplacés par un covenant de liquidité dans le cadre de la suspension.

Nous continuons à partir du principe que nous pourrons reprendre nos activités et contribuer à notre relance au cours des prochains mois.
Eddy Duquenne
CEO Kinepolis-group

Conformément aux crédits bancaires existants, le crédit supplémentaire est assorti de plusieurs conditions limitant l’aliénation des actifs, les rachats et l’allocation de dividendes au-dessus d’un levier d’endettement préétabli à 3,75.

En raison de son bilan solide, de la maîtrise des coûts rigoureuse, de la position immobilière considérable et du soutien d’une garantie de 80 % accordée par Gigarant, Kinepolis a réussi à souscrire ce crédit supplémentaire à des conditions commerciales intéressantes.

Eddy Duquenne, CEO de Kinepolis Group : " Nous guidons le Groupe à travers la pandémie de Covid comme prévu et nous respectons toujours les prévisions relatives au calendrier de liquidités, ce qui nous permet de disposer des réserves financières suffisantes pour surmonter plus de 10 mois de fermeture complète supplémentaires. Ce nouveau crédit nous procure le confort de pouvoir prévoir les réserves de liquidités suffisantes pour faire face aux scénarios d’une fin d’épidémie plus tardive qu’espéré. Il n’est question d’une troisième vague que depuis peu de temps. Toutefois, nous continuons à partir du principe que nous pourrons reprendre nos activités et contribuer à notre relance au cours des prochains mois. "

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés