Les plus belles demeures de Bruxelles s'ouvrent à vous

©Sophie Voituron

Le Banad festival permet d’accéder à une cinquantaine de lieux Art nouveau et Art déco pendant trois week-ends d’affilée.

Succédant à la "Biennale Art nouveau et Art déco", le Banad Festival (pour "Brussels Art nouveau & Art Deco") propose durant les trois dernières semaines de mars des visites guidées exceptionnelles dans l’intimité des fleurons architecturaux de Bruxelles. Certains des édifices à visiter sont encore habités par des particuliers, d’autres sont occupés par des associations ou des entreprises.

Henri Jacobs, Victor Horta, Michel Polak, Émile Lambot, Henri Sauvage… Autant d’architectes de la fin du XIXe siècle et du début du XXe sont ainsi mis à l’honneur à travers leurs créations qui dessinent la ville.

©document banad

En pratique, les visiteurs ont le choix entre des visites guidées, à pied, à vélo, mais aussi en bus. Le Banad propose également des visites couplées à des concerts comme à la Chapelle musicale Reine Elisabeth et à INR Flagey, qui vibrera au son de l’oud avec le Trio Joubran. Balades et visites guidées sont proposées en français, en néerlandais, en allemand et en anglais. Mais également des conférences, dont celle qui se donnera le 18 mars au Musée van Buuren; plus exactement un concert-conférence réunissant la pianiste Éliane Reyes et l’écrivain Yann Kerlau. À la Faculté d’Architecture de la Cambre-Horta, une conférence internationale se tiendra autour de la figure de l’architecte français Henri Sauvage.

©document banad

Parmi les nouveautés du festival, dix nouvelles adresses à découvrir. Parmi elles, l’habitation sise n°42, rue Belle Vue, la première des 3 demeures personnelles conçues par Ernest Blérot. Également, l’hôtel de maître du 123 rue de l’Arbre bénit – bâtiment rénové par l’architecte Paul Saintenoy en 1897 pour son occupation personnelle et qui appartient depuis 1956 à la Mission catholique hongroise – et le Palais du Congo à Ixelles, un immeuble de style Art déco, construit en 1930 par l’architecte Jean-Florian Collin.

Le Banad Festival propose un programme spécial pour les familles, le dimanche 19 mars, avec un jeu de pistes et deux visites guidées spéciales.

Les visiteurs ont le choix entre des visites guidées, à pied, à vélo, mais aussi en bus.

Pour clore le festival, le dimanche 26 mars, la Foire d’objets Art nouveau et Art déco investit l’école n°13, avenue de Roodebeek, superbe complexe scolaire Art nouveau construit par Henri Jacobs. Des artisans partageront leur savoir-faire dans les techniques du verre, l’orfèvrerie, l’édition et la céramique. La Foire sera doublée d’une journée d’expertises assurées par Jean-Jacques Wattel, de la Maison Tajan et d’un salon de restaurateurs du patrimoine. Une trentaine de collectionneurs et marchands présenteront à la vente des objets, petits meubles, livres, affiches…

Plus tard, dans le cadre Art déco de "l’Archiduc", il sera possible de vivre une immersion dans les Années Folles pour une soirée chic dans l’atmosphère des clubs de l’époque du "Jazz-Age", avec danses, chansons et quelques effeuillages burlesques…

Du 11 au 26 mars, programme et réservations (uniquement en ligne) sur www.banad.brussels.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content