Découvrir les joyaux architecturaux de Bruxelles

©sophie voituron

Quatre week-ends durant, la Biennale Art Nouveau Art Déco propose des déambulations et des visites de lieux privés dans ce musée en plein air qu’est Bruxelles.

Huitième édition de la biennale Art nouveau Art déco qui a vu le jour en 2001. Une initiative qui réunit quatre ASBL proposant des visites guidées de Bruxelles   l’Arau, ArKadia, Bus Bavard, Pro Velo   et se déroule durant autant de week-ends du mois d’octobre. L’initiative, qui a débuté il y a près de quinze ans en faisant découvrir une trentaine d’espaces privés et publics exceptionnellement ouverts, en compte désormais près de cent.

©sophie voituron

 Cette année, la thématique sera les lieux de fêtes, de rencontres et de loisirs. Cette mise en valeur des bâtiments construits entre 1893 et la fin de l’entre-deux-guerres débutera ce week-end du 4 octobre avec les quartiers de Schaerbeek et de Woluwe avec notamment, pour la première fois, l’ouverture de la maison personnelle de Victor Taelemans de style Art nouveau, située rue Philippe le Bon. Ce week-end d’ouverture se doublera le dimanche d’une foire d’objets Art déco et nouveau dans le complexe scolaire schaerbeekois édifié par Henri Jacobs, et la présentation de la collection de vases de mêmes styles Schellhorn-Gruppet et d’éventails de Marguerita Mazura dans une maison éclectique signée par J. Vranckx en 1901.

Cette année, la thématique sera les lieux de fêtes, de rencontres et de loisirs.

La fin de semaine suivante se focalisera entre autres sur le quartier des étangs d’Ixelles et le Cinquantenaire, avec notamment la visite de la magnifique Maison Flagey, rien à voir avec le paquebot, sise avenue de Gaulle de l’autre côté du miroir d’eau. Elle fait partie d’un ensemble de maisons jumelles conçues par Ernest Blerot en 1904. Son intérieur s’organise autour d’une remarquable cage d’escalier surplombée d’une verrière, tandis que le sol est lui décoré d’une très belle mosaïque.

Le centre et l’ouest de Bruxelles qui auront les honneurs des visites le samedi 17 et dimanche 18 incluront les incunables des deux genres architecturaux que sont l’Archiduc, les cinémas Plaza ou l’Eldorado, mais également une primeur avec l’ouverture de l’Hôtel Riez, superbe ensemble art déco et œuvre de Jean-Baptiste Dewin. Quant au week-end consacré à Forest, Uccle et Saint-Gilles, il mettra à l’honneur des classiques comme l’hôtel Max Hallet, sans oublier la découverte d’ascenseurs anciens dans le quartier Lepoutre et d’une adorable maison art déco aux alentours de l’avenue Coghen.

©Ricardo dela riva

On peut d’ailleurs visiter le square Coghen au cours d’un parcours guidé, proposé lors du premier week-end. Les parcours guidés sont légion au cours de chaque fin de ces quatre semaines; certains des plus originaux comme les lieux Art nouveau Art déco dédiés à l’alimentation et la gourmandise, parcours qui se fera à vélo (avec notamment une brasserie Art déco transformée en Quick!), la visite à pied des magnifiques maisons d’un caractère lunaire signées par les frères… Delune à Ixelles, ou encore une sorte de ‘best of’ de l’Art nouveau intitulé "Brussels 1900" à redécouvrir… en car.

Bref, l’architecture bruxelloise du début du siècle dernier reste le véhicule principal de cette Biennale Art Nouveau Art Déco, qui promet une fois encore de fabuleux transports.

Biennale Art nouveau Art déco du 3 au 25 octobre. Pass global (4 week-ends): 60 euros, pass un week-end: 25 euros. Les lieux sont accessibles uniquement sur réservation via www.biennale-art-nouveau.be.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés