Le Pier de Blankenberge va faire peau neuve

Le Pier de Blankenberge permet une "entrée" de 350 mètres dans la mer. ©BELGA

La Flandre va subsidier la rénovation de la célèbre jetée de Blankenberge à hauteur de 6,1 millions d'euros.

Le ministre flamand en charge du Patrimoine Ben Weyts (N-VA) a accordé un subside de 6,1 millions d'euros pour rénover le Pier de Blankenberge. L'objectif de la rénovation est de revenir aux dimensions historiques des années 1930, lorsque les colonnes étaient plus minces que celles d'aujourd'hui. Ainsi, le chemin piétonnier du Pier (jetée) de Blankenberge sera en grande partie démantelé. 

"Le Pier de Blankenberge fait partie de notre mémoire collective", a déclaré Ben Weyts. "Il domine tout le littoral, mais n'était plus dans un très bon état. Sur base des plans originaux, nous allons reconstruire la jetée en béton blanc, ce qui la rendra plus résistante à l'épreuve du temps."

Sa quatrième vie

Le Pier dans sa forme initiale, photographié en 1906. ©Wikipédia / Domaine public.

L'histoire du Pier remonte à 1894. Ce fut la première construction de ce type en Belgique, mais aussi de toute la côte atlantique européenne. Elle constitue un joyau de l'art déco. A l'époque, elle fut construite en acier. Détruite pendant la première guerre mondiale, elle reprendra vie en 1933, en béton cette fois, tout en conservant sa longueur de 350 mètres et son pavillon. 

Sa fonction est purement touristique, le Pier n'a jamais servi aux bateaux. Permettant d'avancer sur la mer sans se mouiller les pieds, il attire de nombreux promeneurs. A son extremité, un pavillon qui accueille aujourd'hui une taverne et un centre d'exposition. En 2003, une rénovation à 20 millions d'euros avait été financée par le secteur privé, la Ville de Blankenberge et la Région flamande, afin de soigner la jetée des ravages de l'érosion de l'eau salée de la Mer du Nord. En 2007, elle avait été endommagée par une tempête.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect