Au-delà du procès Teflon

Mark Ruffalo incarne Rob Bilott dans le dernier film de Todd Haynes "Dark Waters".

Voici un film d’utilité publique. Le cinéma réussira-t-il à enfin bannir le Teflon de nos vies? Mark Ruffalo monte à la barre!

Todd Haynes est l’un des fers de lance du cinéma indépendant américain, intelligent et référencé. Il l’a prouvé avec les acclamés "Loin du paradis" (avec Julianne Moore), "Carol" (avec Cate Blanchett) ou "I Am Not There", qui mettait en scène plusieurs acteurs pour incarner Bob Dylan (Richard Gere, Christian Bale). Ce qu’il nous propose ici tient, à première vue, du film de commande.

L’histoire d’un avocat à la botte de grands groupes de pétrochimie qui va finir par intenter un procès-fleuve à DuPont (et son célèbre Teflon potentiellement cancérigène). Le film de procès à l’américaine qu’on a l’impression d’avoir vu cent fois, pas dérangeant mais sans surprise? Pas du tout. Car on s’en doute: Todd Haynes va revisiter le genre, pour nous livrer, avec l’aide d’un génial Mark Ruffalo, une sorte d’épure politique et crépusculaire…

Dark Waters - Bande annonce HD VOST

Rob est un jeune avocat brillant de Cincinnati. Un dimanche, sa grand-mère lui demande de passer chez un voisin, où il finit par se rendre avec des pieds de plomb. C'est là qu'il constate que le cheptel s’est réduit à… deux vaches. Et que les champs sont remplis de centaines de monticules: les tombes des vaches mortes.

Todd Haynes revisite le film de procès à l'américaine pour nous livrer une sorte d’épure politique et crépusculaire.

Quant aux enfants de la bourgade, ils arborent tous des sourires aux dents grises… De fil en aiguille, et de vaches en humains, Rob va constater que l’usine toute proche contamine toute la région en éjectant du PFOA, un des ingrédients du fameux Teflon. Les cas de leucémies et autres cancers se multiplient. Mais l’entreprise nie en bloc – et dissimule les études effectuées en interne. Le pot de terre va-t-il se fracasser, une fois de plus, contre le pot de fer?

 

Au service de la santé publique

Dans le dernier film de Todd Haynes, Mark Ruffalo incarne Rob Bilott, l'avocat qui a intenté un procès contre DuPont et son célèbre Teflon, potentiellement cancérigène.

Pour une raison mystérieuse, le film était totalement absent des Oscars. Qu’importe: il existe d’autres moyens de partir en croisade pour porter haut son message: "méfiez-vous du Teflon" (et des gros groupes chimiques en général). Car le cinéma, ici, est au service de l’art, mais aussi au service des idées et de la santé publique. La star Mark Ruffalo (ci-devant Hulk dans les films Marvel) a donc débarqué en grande pompe au Parlement européen le 5 février dernier, accompagné par Todd Haynes et Rob Bilott, l’avocat qui attaqua DuPont dans la vraie vie – et leur fit cracher 670 millions de dollars. L’idée: sensibiliser.

Ruffalo contre l'industrie chimique

BIOPIC, DRAME

♥ ♥ ♥ ♥ 

"Dark Waters", de Todd Haynes

Avec Mark Ruffalo, Anne Hathaway, Tim Robbins, Bill Pullman…

Aux États-Unis, Ruffalo est connu comme activiste depuis près de 20 ans et sur tous les fronts: du soutien au droit à l’avortement aux excès du gaz de schiste, et de la protection des minorités indiennes à la politique d’Obama en matière de gestion des énergies fossiles… Le voici qui prend la parole pour alerter contre les méfaits de la chimie au sens large: "Voici un film d’utilité publique. Des vies sont en danger." L’acteur de "Spotlight" fait allusion notamment au Teflon. Et pas seulement à la manière de le produire en usine. Réputé inoffensif dans le cadre d’un emploi "normal", le Teflon est critiqué par des centaines d’associations à travers le globe: l’utilisateur risque systématiquement d’entamer la surface (fourchettes, usure…), faisant ingérer à sa famille – repas après repas, année après année –, un potentiel poison mortel.

Pour étayer son propos, le réalisateur peut compter sur d’autres acteurs de poids, sensibles à la cause: Tim Robbins dans le rôle du patron du cabinet d’avocat ainsi que la toujours formidable Anne Hathaway dans celui de l’épouse (mais pas que).

Mark and Ruffalo and Rob Bilott Share Story Behind "Dark Waters" | The View

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés