Publicité
Publicité
interview

Bouli Lanners: "On aurait voulu tuer la culture, on n'aurait pas fait mieux"

"Je ne dis pas que c’est volontaire. Peut-être que l’incompétence a suffi", ajoute l’enfant terrible du ciné. Pour la réouverture des salles et des scènes, le 9 juin, nous lui avons tendu la perche, dont il fait un bâton.