Confinement: notre Best-Of de films disponibles en VOD

Green Book ©rv

Le confinement est la période parfaite pour découvrir de nouveaux films, ou rattraper votre retard! Découvrez notre sélection des meilleurs longs métrages disponibles en vidéo à la demande.

Green Book

De Peter Farrelly | Avec Viggo Mortensen, Mahershala Ali…

Road trip, plongée dans le sud profond, amitié et grande musique: tous les ingrédients sont là pour un bon film du samedi soir. En filigranes, mais d’autant plus présents: racisme ordinaire et ségrégation. Résultat: oscar du meilleur film (et du meilleur scénario, et du meilleur acteur dans un rôle secondaire pour Mahershala Ali).

Green Book

Diego Maradona

Documentaire de Asif Kapadia

Comment ne pas voir dans cet enfant d’une infinie douceur – bientôt rattrapé par la drogue, la fête, la foule –, le symbole de la lutte inégale entre un occident sûr de lui, triomphant, et l’innocence des peuples premiers? C’est à la colonisation, non d’un continent mais d’un individu, que nous assistons par le biais du sport le plus populaire de la planète.

Maradona

 

Tel-Aviv on Fire

De Sameh Zoabi

Le conflit israélo-palestinien vu par le prisme de la comédie? Voici un soap opera palestinien hyper populaire des deux côtés de la frontière culturelle, écrit par un bras cassé palestinien mais "corrigé" au jour le jour par un gradé de Tsahal qui l’arrête au check-point… Il suffisait d’y penser.

Tel Aviv On Fire

La vie invisible d’Euridice Gusmao

De Karim Aïnouz | Avec Fernanda Montenegro, Carol Duarte, Julia Stockler…

Distingué par le Prix "Un certain regard" à Cannes cette année, voici un mélodrame brésilien comme on les aime, où le destin se mêle aux atmosphères, et aux psychologies féminines. Le réalisateur se coule avec beaucoup tact dans la peau de ses héroïnes, et les accompagne sur de nombreuses années. Il n’a pas peur de manier sensualité, sexe, sentiments et excès. Du mélo, certes, mais dans la meilleure tradition: celui qui a quelque chose à raconter.

La vie invisible d’Euridice Gusmao

Hors Norme

De Toledano et Nakache | Avec Vincent Cassel, Reda Kateb, Hélène Vincent, Catherine Mouchet, Benjamin Lesieur…

Un film-choc: la découverte, dans le détail, de deux organisations en marge du système, qui accueillent avec les moyens du bord des jeunes porteurs d’un autisme lourd. Tout est merveilleux dans ce film en état de grâce, qui nous met face à la différence de l’autre, mais aussi à la sienne propre, dans une débauche de séquences en apparence simplissimes, qui toutes ensemble chantent une ode à la vie.

Hors Norme

Le traître

De Marco Bellochio | Avec Gianfrancesco Favino, Maria Fernanda Candido, Fabrizio Ferracane, Luigi Lo Cascio, Fausto Russo…

Un film de mafia, un film de tribunal, mais surtout le portrait puissant d’un homme qui change de destin. Bellochio impose un rythme qui prend par la main, dans une veine classique mais jamais académique, et mêle parfaitement deux courants: l’enquête pure et dure avec suspense, et la réflexion politique. Car c’est tout un morceau de l’histoire de l’Italie, et de l’Europe, qui se dessine en filigranes: ces années 70/80 où le pays bascule et passe d’une ruralité en repli à une modernité qui décuple les gains, les ambitions, la folie.

Le traître

Sorry we missed you

De Ken Loach | Avec Kris Hitchen, Debbie Honeywood, Rhys Stone, Katie Proctor…

Dans sa veine sociale "pure et dure", Ken Loach poursuit sa route, trois ans après sa (seconde) palme d’or pour "Daniel Blake". Avec toujours la même force. Alors oui, l’esclavage moderne existe. Notre système pervers, sous prétexte de libéralisme et de concurrence, tire sur la corde – morale et physique – de milliards d’individus. Un paquet livré en retard, une camionnette mal garée, un mot plus haut que l’autre, et tout peut s’écrouler: la rue, la déchéance, la honte dans le regard de ses enfants.

Sorry we missed you

Papicha

De Mounia Meddour | Avec Lyna Khoudri, Shirine Boutella…

Un magnifique premier film, récompensé par le César. Alger, années 90. Deux jeunes étudiantes rêvent de la grande vie, et poursuivent leurs études supérieures. Mais comment devenir styliste dans un pays où certains veulent cacher toutes les femmes sous un voile intégral? Très beau portrait d’Alger, et de la jeunesse éternelle. César du meilleur espoir pour Lyna Khoudri.

Papicha

The Biggest Little Farm

De John Chester

La permaculture, qu’on se le dise, nous permettra (peut-être) de contrer la catastrophe agricole et écologique… Le but, ici, n’est pas la prise de conscience, ni la liste exhaustive de "ce qui marche". C’est l’entertainment. Un récit qui fonctionne, avec suspense, images fortes – et images mignonnes – voire rebondissements. Mais c’est un plaisir de voir à l’œuvre une ferme naturelle, où les espèces (animales et végétales) se rendent service et se protègent les unes les autres. Comme dans la nature.

The biggest little farm

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés