De la petite reine à la communauté du Tour de France

"La Grand-Messe" (Valéry Rosier & Méryl Fortunat-Rossi) ©DR

Immersion parmi les aficionados du Tour de France et autres camping-caristes qui arrivent sur un bord de route parfois plus de 15 jours avant l'étape...

Documentaire

"La Grand-Messe"

Note: 3/5

De Meryl Fortunat-Rossi et Valéry Rosier

Un documentaire belge sur le Tour de France? Pas vraiment, car "La Grand-Messe" ne s’intéresse pas seulement à la petite reine, mais bien à une communauté humaine pas comme les autres: celle qui se rassemble chaque année dans les dernières boucles de la montée vers le col mythique d’Izoard, dans les Hautes-Alpes.

Pour participer à l’événement, il faut rassembler plusieurs conditions: être à la retraite, posséder un camping-car, et faire preuve de beaucoup de patience. Car pour occuper les bonnes places, il faut venir se garer au moins 8 jours à l’avance

Les réalisateurs mélangent tendresse et ironie, dans un montage où l’humain prend le dessus sur l’exploit sportif. Et où toutes les angoisses se cristallisent en une seule: verra-t-on le camping-car sur les images de France 3, oui ou non?

Documentaire | Extrait de "La Grand-Messe"

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect