Greta mérite beaucoup mieux (qu’un documentaire triste)

Comment raconter si peu de choses en autant de temps, sur un sujet aussi brûlant? C’est la prouesse réalisée par ce documentaire qui passe à côté de toutes ses promesses.

Greta est une jeune fille qui n’a pas d’amis. Quand elle arrive à la cantine personne ne lui parle (images de Greta dans une cantine – elle s’assied, mange ses carottes râpées, et personne ne la regarde). Pourtant, elle a raison, Greta! Car depuis qu’elle sait que les choses vont mal, elle veut que les choses aillent bien! (images de Greta qui lit à son ordinateur). Le vendredi, par exemple, Greta ne va pas à l’école, mais s’assied devant le parlement suédois avec un panneau "écolier en grève pour le climat" (images de Greta qui s’ennuie à côté de son panneau – ou bien est-elle consciente que les choses vont mal?)... Mais bientôt on la remarque, et elle devient un symbole. Alors elle doit voyager. Mais elle s’embête toujours autant. Et pendant ce temps, le climat ne va pas mieux...

Systématiquement le film opte pour un regard neutre où pointe la plus complaisante absence d’opinion, se contentant de chuchoter, là où il y avait matière à hurler l’urgence.

Que ce film manque d’ambition! Pas de récit, ni de lyrisme, ni d’enjeu narratif, ni même... de contenu! L’humanité se tient enfin une héroïne: elle est jeune, elle est suédoise, intransigeante, différente, et mondialement connue. Un documentaire digne de ce nom aurait pu faire d’elle une passionaria en bonne et due forme, résumer sa pensée, montrer l’envers du décor, humaniser le symbole, continuer d’unir les bonnes volontés.

Documentaire

"I Am Greta"

De Nathan Grossman

Pourtant il y avait de la matière. Comme ces moments où les politiques du monde entier se succèdent et posent avec Greta, l’air aussi préoccupés qu’elle – préoccupés par leur image, pas par la planète. Où ces milliers de selfies, qui semblent vider un peu plus à chaque fois la méritante jeune fille. Mais systématiquement le film opte pour un regard neutre où pointe la plus complaisante absence d’opinion, se contentant de chuchoter, là où il y avait matière à hurler l’urgence.

Bande-annonce "I Am Greta"

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés