L'Echo des séries | "Mike Judge Presents: Tales from the Tour Bus"

©doc

Dans une deuxième saison fresh et funky, Mike Judge revient conter ses "Tales from the Tour Bus", dès le 2 juillet sur Be Series.

En 2017, pour qui n’était pas fan de musique country, il fallait être quelque peu aventureux – d’aucuns diraient masochiste – pour se lancer dans la première saison de la discrète "Mike Judge Presents: Tales from the Tour Bus", retraçant l’histoire de quelques noms qui ont marqué le genre. Ceux qui s’y sont risqués ont pourtant découvert une réjouissante bizarrerie sérielle, intrigante sur la forme, fascinante sur le fond. La forme, c’est un brassage d’interviews d’anciens amis, musiciens, associés et rivaux transposées en version animée, et ponctuées d’images d’archive sélectionnées avec un soin certain. Pour ce qui est du fond, la série conte, d’épisode en épisode, le parcours toujours jonché d’hallucinantes anecdotes, de différentes personnalités d’un univers musical: après la country dans la première saison, c’est au funk que s’attaque à présent Mike Judge.

"Mike Judge Presents: Tales from the Tour Bus" (Cinemax | en Belgique, BeTV)

Note : 4/5

Créée par Mike Judge, Richard Mullins et Dub Cornett | USA (2017)

 

Le créateur de "Beavis & Butt-Head" (dont le titre pose un horizon d’attentes à lui seul) et de "Silicon Valley" fait aussi office de narrateur de la série. Laissant transparaître dans chaque récit une profonde affection pour la musique et les personnages qu’il raconte, de Jerry Lee Lewis à George Clinton, Judge dessine aussi au fil des épisodes (inégaux, comme dans tellement d’anthologies) la toile de genres musicaux dont on perd aussitôt l’habitude de nier la richesse.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect