Publicité
Publicité

"La forteresse des tyrans, c'est l'inertie des peuples"

Comment concilier un discours rassembleur où l’homme doit disparaître sous les grandes idées, et le principe même d’une élection présidentielle où l’ego doit s’affirmer? Retour sur Mélenchon, l’homme venu de nulle part et qui s’est (presque) invité au second tour…