La Mostra sacre "Roma", distribué par Netflix; Deauville couronne "Thunder Road"

Guillermo del Toro, président du jury de la Mostra. ©Photo News

"Roma", L'histoire de deux femmes de conditions sociales différentes dans le Mexico des années 1970. "Thunder Road", une ode à la sensibilité masculine.

La 75e Mostra de Venise a décerné ce samedi son "Lion d'or du meilleur film" au réalisateur mexicain Alfonso Cuaron pour "Roma", un film distribué par Netflix.

Le jury, présidé par le Mexicain Guillermo del Toro, lui-même Lion d'or l'an dernier, a récompensé ce récit aux accents autobiographiques, qui raconte l'histoire de deux femmes de conditions sociales différentes dans le Mexico des années 1970.

Le palmarès de la Mostra
  • Lion d'Or du meilleur film: "Roma" du Mexicain Alfonso Cuaron
  • Lion d'Argent Grand Prix du jury: "The Favourite" du Grec Yorgos Lanthimos
  • Lion d'Argent de la meilleure mise en scène: Jacques Audiard pour "Les Frères Sisters"
  • Prix du meilleur scénario: les Américains Joel et Ethan Coen pour "The Ballad of Buster Scruggs"
  • Prix spécial du jury: "The Nightingale" de l'Australienne Jennifer Kent
  • Coupe Volpi de la meilleure interprète féminine: Olivia Coleman dans "The Favourite"
  • Coupe Volpi du meilleur interprète masculin: Willem Dafoe dans "At Eternity's Gate"
  • Prix Marcello-Mastroianni du meilleur espoir: Baykali Ganambarr dans "Nightingale"
  • Lion d'Or pour l'ensemble de leur carrière à l'actrice britannique Vanessa Redgrave et au réalisateur canadien David Cronenberg

"Aujourd'hui est l'anniversaire de Liba, la femme qui a inspiré le rôle de Cleo (l'héroïne du film), ce sera un cadeau d'anniversaire", a déclaré Alfonso Cuaron en recevant son prix pour ce fim très personnel et émouvant tiré de ses souvenirs d'enfance.

"Ce prix est le témoignage de mon amour pour toi Liba, et pour mon pays", a ajouté le cinéaste oscarisé en 2013 pour son épopée spatiale "Gravity".

La Mostra a attribué les prix d'interprétation masculine à l'Américain Willem Dafoe, qui campe un Vincent Van Gogh troublant de ressemblance dans "At Eternity's Gate" de l'Américain Julian Schnabel et son équivalent féminin est allé à la Britannique Olivia Coleman, reine Anne d'Angleterre entre humour et hystérie dans "The Favourite", du Grec Yorgos Lanthimos. Le Lion d'Argent de la meilleure mise en scène va au Français Jacques Audiard pour son premier western, "Les Frères Sisters" et le Prix du meilleur scénario aux Américains Joel et Ethan Coen pour un autre western plein d'humour et d'ironie "The Ballad of Buster Scruggs".

La seule réalisatrice en compétition, l'Australienne Jennifer Kent, a reçu le Prix spécial du jury pour "The Nightingale", fresque violente pendant la colonisation britannique au XIXe siècle en Tasmanie.

Ode à la sensibilité masculine

Le 44e festival du cinéma américain de Deauville a couronné de son côté "Thunder Road", un premier film, pamphlet tragi-comique contre la "virilité à la John Wayne" réalisé et joué par Jim Cummings, 31 ans.

La présidente du jury, l'actrice française Sandrine Kimberlain, a salué "un film insolite et si inventif, écrit, joué et réalisé par un jeune homme à part (...), un film qui a le mérite de ne ressembler à aucun autre".

"Quelle joie d'assister à la naissance d'un artiste, à l'arrivée d'une comète qui suscite les rires et les pleurs avec une singularité qui nous bluffe", a-t-elle ajouté.

Le film dresse le portrait d'un homme, policier de profession, dont le comportement apparemment étrange, politiquement incorrect, voire dérangé, a déclenché l'hilarité des festivaliers. Le genre de personnage qui, le jour des funérailles de sa mère, danseuse, tente, à l'église, une chorégraphie burlesque inspirée de "Thunder Road" de Bruce Springsteen.

Le prix du jury du festival de Deauville a été attribué à deux films: "Night Comes on", un premier film de Jordana Spiro, et "American Animals", un premier film de Bart Layton. 

Le prix de la critique a été attribué à "Blindspotting", un premier film du mexicain Carlos Lopez Estrada.

Le prix du public de la ville de Deauville est revenu à "Puzzle" de Marc Turtletaub, le producteur de "Little Miss Sunshine".

Le prix de la Révélation échoit à "We the Animals", un premier film de Jeremiah Zagar.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content