La vérité sur les grandes actrices

Catherine Deneuve et Juliette Binoche sont mère et fille dans le dernier film de Hirokazu Kore-eda, "La Vérité".

C’est un pari que s’est lancé le Japonais Hirokazu Kore-eda: tourner à Paris avec des acteurs français sans connaître un mot de cette langue. Et aussi balancer certaines vérités sur la vie des stars et de leur famille.

Chouchou du Festival de Cannes qui l’a déjà récompensé du Prix du Jury en 2013 pour "Tel père, tel fils" et de la Palme d’or en 2018 pour "Une affaire de famille", le réalisateur Hirokazu Kore-eda s’est fait le spécialiste des relations familiales. Cette fois, avec "La Vérité", c’est encore d’une histoire de famille qu’il s’agit mais dans le milieu du cinéma.

Comme il ne connait pas la langue française, Kore-eda a dû travailler avec un interprète à ses côtés durant tout le tournage.

Comme il ne connait pas la langue française, Kore-eda a dû travailler avec un interprète à ses côtés durant tout le tournage qui se déroulait à Paris. Et avec principalement des acteurs français. Et un Américain, Ethan Hawke. Et un Belge, Roger Van Hool. On sait d’ailleurs qu’Arno avait été approché pour jouer le rôle attribué à Van Hool mais qu’il avait décliné l’offre pour pouvoir s’atteler à la préparation de son nouvel album.

DRAME

♥ ♥ 

"La Vérité" de Hirokazu Kore-eda

Avec Catherine Deneuve, Juliette Binoche et Ethan Hawke

"La Vérité" tourne autour de Catherine Deneuve. Elle en est la principale interprète et d’une certaine façon, elle pourrait en être le sujet majeur. Non pas en tant que Deneuve mais comme l’actrice iconique, prénommée Fabienne, au centre du film. Fabienne, donc, a sorti un livre de ses mémoires, dans lequel elle a omis certains passages de sa vie jusqu'à ne même pas mentionner certains de ses proches comme son fidèle assistant et son ex-mari (Roger Van Hool).

Sa fille, jouée par Juliette Binoche, débarque des États-Unis avec son mari américain (Ethan Hawke) et leur petite fille. En lisant les mémoires de sa mère, la fille demande: "Où est la vérité là-dedans?", ce à quoi la mère rétorque: "Tu aurais voulu que je dise plus de bien de toi?"

The Truth / La Vérité (2019) - Trailer (French)

Manies de diva

Cela démarre de façon quasi humoristique avec une scène d’interview où Deneuve lance au journaliste: "J’ai déjà répondu à cette question dans Libération, vous n’avez qu’à la lire." Une réplique qui pourrait être dite dans la vraie vie par Deneuve dont on sait qu’elle abhorre les interviews. Tous ces traits d’humour vache et ces manies de diva – quand on lui apporte un thé, il est forcément trop chaud ou pas assez –, paraissent authentiques.

On aurait aimé que les rôles attribués à Binoche et Hawke soient plus nourris.

Et si ce n’est dans la vie de Deneuve elle-même, au moins dans celles des divas du cinéma devant lesquelles tout le monde se prosterne. Ensuite, on quitte le registre de la comédie pour un peu s’appesantir sur l’actrice vieillissante qui refuse de passer au second plan. Et on s’enlise, enfin, dans les liens entre l’actrice et ses proches dont elle ne semble, en fait, jamais proche… On aurait aimé que les rôles attribués à Binoche et Hawke soient plus nourris. Et que ne soit pas esquivé le regard que les plus jeunes actrices telles Ludivine Sagnier et Manon Clavel portent sur les monstres sacrés. Le film de Kore-eda aurait, alors, gagné en intensité et en intérêt.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés