Leonardo DiCaprio remporte son premier Oscar pour "The Revenant"

©Photo News

Leonardo DiCaprio, l'une des stars absolues d'Hollywood, a enfin reçu son premier Oscar pour son interprétation d'un trappeur en quête de vengeance dans "The Revenant", 22 ans après sa première nomination. L'acteur de 41 ans aux yeux bleus partait comme grand favori. Il a reçu une ovation et a profité de son prix pour appeler à protéger la planète, l'un de ses grands combats.

Leonardo DiCaprio, l'une des plus grandes stars d'Hollywood, a reçu l'Oscar du meilleur acteur pour son interprétation d'un trappeur en quête de vengeance dans "The Revenant".

L'acteur de 41 ans, qui a décrit ce tournage dans le Grand Nord canadien et la Patagonie comme l'une des plus difficiles expériences de sa carrière, était grand favori.

Reçu par une "standing ovation" du Dolby Theatre, il a chaleureusement remercié l'équipe du film et d'autres personnalités ayant joué un rôle déterminant dans sa carrière, parmi lesquelles figurait Martin Scorsese.

Dans un discours très engagé, il a appelé à agir contre "le changement climatique, qui est réel et se passe maintenant".

"Ne considérons pas cette planète comme acquise. Je ne considère pas ce soir comme acquis."

 

Chris Rock, le maître de cérémonie de la soirée de remise des Oscars, a abordé de plein fouet la polémique sur le manque de diversité à Hollywood lors de son monologue d'ouverture.
Introduisant "la cérémonie des Oscars, également connue comme les prix des gens blancs", Chris Rock a plaisanté: "s'ils nominaient les présentateurs, je n'aurais même pas ce travail! ".
"Si vous voulez plus de Noirs, il faut juste créer des catégories pour les Noirs", a poursuivi l'humoriste sur un ton acide.
Avec humour, il s'en est pris à Will Smith, qui n'a pas été nominé pour sa prestation dans "Concussion". "Ce n'est pas juste. Mais gagner 20 millions de dollars pour Wild Wild West, ce n'était pas juste non plus! "

Chris Rock. ©AFP

Meilleur réalisateur

Leonardo DiCaprio et Alejandro Inarritu; ©REUTERS

Le réalisateur mexicain Alejandro Iñarritu est entré dans l'histoire d'Hollywood avec "The Revenant", une superproduction contant l'odyssée d'un trappeur dans le Grand Nord grâce à laquelle il a démontré une nouvelle fois sa virtuosité.

Iñarritu est devenu le troisième cinéaste de l'histoire à gagner deux fois de suite l'Oscar du meilleur réalisateur, après John Ford (1941 et 1942) et Joseph L. Mankiewicz (1950 et 1951).


L'an passé il avait triomphé avec la comédie noire aux accents fantastiques "Birdman". Son doublé avec "The Revenant" le place aussi sur la liste prestigieuse des cinéastes ayant obtenu deux statuettes pour leur réalisation parmi lesquels Billy Wilder, Clint Eastwood, Steven Spielberg, Milos Forman, Oliver Stone ou Ang Lee.

 

Meilleur film

La saga journalistique "Spotlight", sur l'enquête du Boston Globe qui a révélé le scandale des prêtres pédophiles dans le Massachusetts, a remporté l'Oscar du meilleur film de l'année. Le film de Tom McCarthy remporte le prix le plus convoité de la soirée face à "The Revenant", grandissime favori, qui a lui gagné les Oscars du meilleur réalisateur, meilleur acteur et de la meilleure photographie.

Les producteurs ont rendu hommage aux victimes des abus sexuels dans l'Eglise et ont espéré que leur film aide le Vatican à agir pour les contrer.

 

Meilleure actrice

Brie Larson. ©AFP

Brie Larson, lauréate de l'Oscar de la meilleure actrice pour son interprétation poignante d'une mère captive dans "Room", intègre désormais le Gotha d'Hollywood. A 26 ans, elle était quasi-inconnue, malgré une carrière déjà longue derrière elle.

"Merci à ceux qui vont au cinéma, à ceux qui ont vu notre film, c'est quelque chose que j'apprécie", a-t-elle déclaré dimanche sur la scène du Dolby Theatre en recevant son prix celle qui affrontait Cate Blanchett et Jennifer Lawrence, toutes deux déjà oscarisées, la Britannique Charlotte Rampling et l'étoile montante Saoirse Ronan.

"Le fils de Saul" obtient l'Oscar du meilleur film en langue étrangère. Ce film hongrois de Laszlo Nemes, racontant l'histoire d'un Juif forcé à travailler dans les chambres à gaz pendant l'Holocauste, avait déjà récolté auparavant le Grand Prix du festival de Cannes ainsi que le Golden Globe du meilleur film en langue étrangère.

Disney confirme sa suprématie sur le film d'animation avec une quatrième victoire consécutive dans cette catégorie pour "Vice-Versa" ("Inside Out").

Enfin, la Pakistanaise Sharmeen Obaid-Chinoy gagne pour la seconde fois l'Oscar du meilleur court métrage documentaire pour "A Girl in the River: The Price of Forgiveness".

    - Meilleur film: "Spotlight"
    - Meilleur réalisateur: Alejandro Gonzalez Iñarritu, "The Revenant"
    - Meilleur acteur: Leonardo DiCaprio, "The Revenant"
    - Meilleur actrice: Brie Larson, "Room"
    - Meilleur acteur dans un second rôle: Mark Rylance, "Le Pont des Espions"
    - Meilleure actrice dans un second rôle: Alicia Vikander, "The Danish Girl"
    - Meilleur film étranger: "Le Fils de Saul" (Hongrie)
    - Meilleur scénario original: "Spotlight"
    - Meilleur scénario adapté: "The Big Short"
    - Meilleurs décors: "Mad Max : Fury Road"
    - Meilleurs costumes: "Mad Max: Fury Road"
    - Meilleurs maquillages et coiffures: "Mad Max: Fury Road"
    - Meilleure photographie: "The Revenant"
    - Meilleur montage: "Mad Max : Fury Road"
    - Meilleur montage du son: "Mad Max : Fury Road"
    - Meilleur mixage du son: "Mad Max: Fury Road"
    - Meilleur film d'animation: "Vice-Versa"
    - Meilleur documentaire: "Amy"
    - Meilleur court métrage de fiction: "Stutterer", de Serena Armitage et Benjamin Cleary
    - Meilleur court métrage d'animation: "Bear Story", de Pato Escala Pierart et Gabriel Osorio Vargas
    - Meilleur court métrage documenaire: "A Girl in the River: The Price of Forgiveness"
    - Meilleure bande originale: "Les Huit Salopards", de Ennio Morricone
    - Meilleure chanson originale: "Writing's On The Wall", de Sam Smith et Jimmy Napes dans "Spectre"
    - Meilleurs effets spéciaux: "Ex Machina"
    - Oscars d'honneur: Spike Lee et Gena Reynolds

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés