Les exploitants de cinéma dans les starting-blocks pour leur réouverture

À l'UGC De Brouckère, le nombre maximum de spectateurs sera de deux cents personnes par salle.

Grands complexes cinématographiques comme salles d’art et d’essai, tous sont fin prêts pour la réouverture des cinémas, le 1er juillet. On a demandé à leurs exploitants comment cela va se passer... Mais, cet été, on peut aussi opter pour le plein-air du drive-in!

Nicolas Gilson, cinéma Palace

"Tous les gestes barrière seront respectés dans notre complexe, du gel hydroalcoolique mis à disposition à l’entrée des salles, des balises pour la distanciation d’un mètre cinquante pour les spectateurs faisant la file, un sens giratoire pour l’entrée et la sortie des salles. Il y aura un contrôle renforcé des sanitaires tout au long de la journée et de la soirée. Tout cela est assez simple à mettre en place. On recommandait l’achat des billets en ligne et le paiement électronique. Maintenant, on accepte aussi les paiements par cash parce qu’on ne va pas non plus refuser des ventes. (Rires).

SÉCURITÉ | Les mesures d'hygiène

• Gel hydroalcoolique à disposition • Masques obligatoires pour les collaborateurs, masques, commandés pour les spectateurs • Commande et/ou achat des tickets en ligne • Self-scanning des tickets dans les grands complexes • Un à trois sièges de libres entre bulles de spectateurs • Une rangée de libre devant et derrière dans les grands complexes • Aération des salles entre chaque séance.

Les masques seront obligatoires pour le personnel et souhaités pour les spectateurs dans les locaux du cinéma. En salles, ils seront recommandés. On prévoit 30 à 33% d’ouverture des jauges pour respecter les distances en bulles de spectateurs. On demandera un siège de libre entre les bulles. Pour les événements que nous organiserons, nous demanderons le port du masque. Le premier de ceux-ci sera une masterclass avec David Cronenberg, depuis Toronto. Ce sera retransmis le 18 juillet dans plusieurs salles du pays. On aura aussi, le 14 juillet, la projection du documentaire sur Martin Margiela en présence du réalisateur. Comme on n’a pas une Palme d’or toute fraîche, on ne devrait pas refuser de grosse affluence aux meilleures heures. On va plutôt jouer la carte des cinéphiles. Je suis très positif sur le retour des spectateurs." >Info Palace

Peggy Fol, cinéma Vendôme

"Le gel hydroalcoolique sera à disposition dès l’entrée dans le cinéma. L’entrée et la sortie des salles se fera pas des escaliers respectifs et les sorties de secours. Et l’occupation se fera un fauteuil sur trois. Les masques seront obligatoires dans les halls. Les bars seront fermés. On vit du cinéma, pas de la confiserie. On va laisser de l’espace entre les séances ce qui va nous coûter l’équivalent d’une séance par jour. J’ai l’avantage d’avoir des spectateurs respectueux. On a quelques bons films qui sortent comme "Un Fils" et "Ondog". On est content. J’ai lancé une carte de soutien, il y a plusieurs semaines, et j’ai eu énormément de retours positifs." >Info Vendôme

Anneleen Van Troos, groupe Kinepolis

"Les mesures principales seront la commande des tickets via internet, la même chose pour les snacks et les boissons. La distanciation sociale sera, à tout moment, garantie à l’intérieur des salles comme dans les foyers. Les collaborateurs porteront un masque. Les séances seront réparties différemment sur la journée et la soirée afin d’éviter une forte affluence dans les foyers. Les visiteurs sont attendus trente minutes avant le début du film, pas plus tôt. Les entractes seront supprimés. Le nettoyage sera encore plus fréquent et plus minutieux. Une solution hydroalcoolique sera aussi disponible. Le contrôle des tickets se fera par self-scanning.

Deux places libres seront laissées entre chaque groupe de spectateurs. Un collaborateur sera présent dans chaque salle pour veiller à cela et guider la sortie. Une rangée libre devant et derrière sera aussi appliquée. Les plus grandes salles chez nous sont de huit cents places. Et dans les plus petites salles, on n’arrivera pas à deux cents spectateurs. On arrivera à 40% de la capacité." >Info Kinepolis

Bernard Fach, UGC De Brouckère

"Nous allons rouvrir selon un protocole bien précis. Affichage des règles à l’entrée du cinéma. Respect de la distanciation physique entre bulles de quinze personnes maximum. Étalement des séances avec une pause d’une demi-heure entre elles. Le nombre maximum de spectateurs sera de deux cents personnes par salle. Il y aura deux fauteuils libres entre chaque bulle de spectateurs. Dans les petites salles, nous aurons moins de deux cents personnes. Le port du masque pour les spectateurs sera fortement conseillé. Le personnel sera masqué. Des bornes de gel seront placées à tous les étages. Tout sera safe.

Pour la programmation, ce sera très varié avec les nouvelles sorties comme "Mulan" et "Tenet" et aussi la ressortie de grands succès comme "Parasite". Chez UCG, on inaugure le choix du directeur avec une séance unique par semaine. Pour De Brouckère, le premier film sera "Monsieur et Madame Adelman" de Nicolas Bedos et, pour Toison d’Or, "Victoria" de Sebastian Schipper. Si la situation évolue bien, au mois d’août, on espère passer à quatre cents spectateurs par salle. Restons positifs." >Info UGC

Le retour du drive-In, distanciation physique oblige... ©Photo News

Le drive-in fait un retour en force
À La Louvière

C’est Central propose début juillet et fin août l’expérience du drive-in. Cela se passera sur le parking de Louvexpo et s’intitule "En voiture, Simone". Au programme, des films-culte comme "E.T.", "Dracula" et "Ghosbusters". Le prix par voiture est fixé à 15 euros. La réservation est obligatoire via internet ou par téléphone au 064/21.51.21. Le son sera retransmis via l’autoradio.

>Info: www.cestcentral.be

À Namur

 Sur le site de la Citadelle, le drive-in se déroulera, du 1er au 19 juillet, à raison de deux séances par jours. De grands films sont prévus comme "Avatar" et "Titanic". Le prix par voiture est de 25 euros.

>Info: www.eventbrite.be

À Bruxelles

Dix communes participeront à l’opération "Bruxelles fait son cinéma", du 9 au 18 juillet. À Molenbeek St-Jean, on a choisi de programmer "Papicha", à Schaerbeek, "Douleur et Gloire", et, à Uccle, "Tel-Aviv On Fire". Règles de distanciation et masques seront obligatoires.

>Info: www.bruxellesfaitsoncinema.be (inscription auprès de la commune).

En Belgique

Le Kinepolis on Tour propose de sillonner la Belgique durant tout l’été avec un écran LED de 16 mètres sur 9. Il s’installera dans des endroits insolites. La programmation des films comporte plus d’un blockbuster ainsi "Interstellar" et "1917". Le prix par voiture est de 25 euros. A noter qu’il y aura la possibilité de commander des snacks et boissons.

>Info: www.kinepolis.be

 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés