"Miraï", c'est Freud à la sauce japonaise

©DOC

L’animation japonaise nous rappelle chaque année sa grande forme. Après "Your Name", l’année dernière, voici un palpitant conte freudien.

Animation

"Mirai"

Note de 4/5

Kun vient d’avoir une petite sœur, à présent la reine de la maison. Dans le fond du jardin où, jaloux, il se réfugie, Kun découvre un espace magique qui ouvre la porte du futur et du passé. Le sens de la vie, la place qu’on occupe dans le monde – et dans sa propre famille – voilà l’ambitieux programme de "Miraï".

On n’atteint pas ici la beauté formelle de certains classiques, mais les idées de scénario sont brillantes et d’une originalité peu courante en Occident.

MIRAI MA PETITE SOEUR Bande Annonce (Animation, 2018)

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés