Publicité

Namur, capitale du cinéma (francophone)

Guillaume Canet dans "Lui". ©PATHE

36e édition du FIFF: Namur déroule le tapis rouge pour fêter la francophonie, et accueillir le meilleur du cinéma mondial…

Le Festival international du film francophone revient! Notre belle capitale wallonne accueille pour la 36e fois ce fleuron de la fête cinématographique. Au programme: une centaine de films, dont le meilleur de ce qui nous attend fin 2021 et début 2022. Coup d’œil sur le programme.

Un documentaire-choc du Belge Patric Jean

"La mesure des choses", c’est le titre de ce film aussi fort que poétique, qui fait notre portrait (glaçant). Une dimension mythologique qui prend de la hauteur et nous montre à travers une forêt de symboles – Icare qui se brûle les ailes – comment nous sombrons. Passionnant!

Bande-annonce "La mesure des choses".

Guillaume Canet

L’acteur-réalisateur-sauteur d’obstacles revient en bord de Meuse après son accueil triomphal de 2010. Au programme: une rencontre sous forme de master class, mais surtout la projection de son nouvel opus, "Lui", écrit en plein confinement et tourné en quelques semaines en septembre dernier sur une île bretonne. L’histoire d’un compositeur qui veut tout fuir, mais qui sera rattrapé… Avec également Virginie Efira, Lætitia Casta, Patrick Chesnais, Mathieu Kassovitz et Nathalie Baye.

Bande-annonce "Lui".

C’est du Belge

Focus sur notre cinéma national: grâce aux hasards de la programmation, avec "Les Intranquilles" de Joachim Lafosse (avec Leïla Bekhti et Damien Bonnard) en ouverture, ou "Mon légionnaire" de Rachel Lang (avec Camille Cottin et Louis Garrel) en compétition officielle. Mais aussi les habituelles sections Place au doc belge! et Cap sur la Flandre.

Bande-annonce "Les Intranquilles"

Un film politique puissant

En clôture, ce qu’on nous annonce comme un brûlot, qui débute pourtant en forme de comédie. Valeria Bruni-Tedeschi, quittée par sa copine Marina Foïs, se casse le bras et se retrouve à l’hôpital à côté du gilet jaune Pio Marmaï, qui "veut écouter Macron, merde!" à la télévision. Ça s’appelle "La fracture", et ça porte bien son nom.

Bande-annonce "La Fracture".

Et si vous en voulez encore…

Au FIFF, c’est connu, il y en a pour tous les goûts. Compétition des meilleurs courts-métrages internationaux, compétition Première œuvre, films particulièrement attendus (Les pépites), séries, décentralisations à Liège et Bruxelles, sans oublier la célèbre Leçon de cinéma (cette année l’excellent Thomas Lilti, ce médecin reconverti et qui nous a offert "Hippocrate", "Médecin de campagne" et "Première année")…

Bande-annonce "Mon Légionnaire".

36e FIFF Namur, du 1er au 8 octobre.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés