Notre best-of cinéma de la semaine

L'Ile aux chiens ©rv

A l'affiche cette semaine, pour terminer les vacances avec de bonnes toiles: Wes Anderson à l'animation et les frères Renier derrière la caméra.

1. L’île aux chiens

Note: 4/5

Le génial Wes Anderson s’adonne pour la deuxième fois au cinéma d’animation, en stop motion, et, comme pour "Fantastic Mr Fox", c’est le monde animal qui l’inspire.

Dans un Japon futuriste, les chiens ont été exilés sur une île de déchets. Ils ont formé une bande de cadors (ou cadogs…) avec un chef, un roi, un duc et leurs vassaux. Leurs voix – puisqu’ils parlent – sont respectivement celles de Bryan Cranston, Bob Balaban et Jeff Goldblum. Mais il y a aussi Spots, le chien qu’un jeune garçon tente de retrouver.

Ce gamin – par ailleurs neveu du maire de la ville qui déteste les chiens – a dérobé un avion pour atteindre l’île aux clebs. Influencé par le cinéma japonais mais conservant son solide accent américain, ce nouveau Wes Anderson est forcément pourvu d’humour et de style. Certains y trouveront la patte du meilleur de Pixar, mais avec l’esthétique d’Anderson.

©rv

2. "Carnivores"

Note: 3/5

"Carnivores" des frères Renier

Les frères Jérémie et Yannick Renier passent pour la première fois derrière la caméra.

Sans tout à fait parler de leur relation fraternelle (mais quand même un peu), "Carnivores" suit deux sœurs dans un rapport d’amour-haine et de cinéma. L’une est une actrice célèbre, l’autre rame.

Thriller psychologique, "Carnivores" est brillamment défendu par ses actrices Leila Bekhti et Zita Hanrot. Elles explorent des territoires nouveaux pour elles.

Produit par les Dardenne, ce premier film correspond à un certain niveau d’exigence mais n’échappe pas à un excès de froideur.

Les frères Yannick et Jérémie Renier passent pour la première fois derrière la caméra. ©AFP

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content