Publicité
Publicité

Quand le cinéma anticipait le génocide

Plusieurs projections avec orchestre, en grande pompe et comme à l’époque: c’est ce qui attend "La ville sans Juifs". Un incroyable film dystopique et prémonitoire datant de 1924.