Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Critique de "Maria Montessori": la révolution par l’amour

Un premier film formidable, avec Leïla Bekhti en mère honteuse, puis heureuse, grâce à sa rencontre avec une pédagogue de génie: Maria Montessori.