The Marvelous Mrs. Maisel

©Amazon

Couverte d'or aux Emmy Awards, la vitaminée "The Marvelous Mrs. Maisel" revient en scène

Jolie, intelligente et pleine d’esprit, Midge Maisel (Rachel Brosnahan) mène une vie de parfaite femme au foyer, aux côtés de son époux Joel, dans un bel appartement de Manhattan. Un soir, après une tentative navrante de faire rire avec ses propres blagues (en opposition à celles qu’il pique généralement aux rois du stand-up du moment), Joel en prend plein l’ego et, dans la foulée, annonce à Midge qu’il la quitte pour sa secrétaire. Celle-ci descend une bouteille de rouge, débarque en nuisette sur la scène du club où se produisait son mari, et déballe un long monologue alcoolisé. Hilarante, elle se découvre un rêve: faire son trou dans le monde du stand-up new-yorkais.

Fiche
  • "The Marvelous Mrs. Maisel"
  • Note : 4/5
  • Adam Price | Danemark (2018).

Avec ses dialogues sur-caféinés, tranchés à la fine lame d’Amy Sherman-Palladino, "The Marvelous Mrs. Maisel" est une petite bombe sucrée, un concentré d’énergie qui arrive, entre ses one-liners cinglants, à glisser son message à base d’humour, de résilience et d’ambition au féminin. Quand la caméra s’éloigne de Midge et de sa manager Susie (Alex Borstein), qui composent indéniablement la force motrice du récit, la série révèle ses faiblesses, dont l’œil se distrait aisément grâce au charme absolu de l’esthétique fifties qui habille chaque épisode, encore rehaussé pour sa deuxième saison.

The Marvelous Mrs. Maisel - Official Trailer

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content