"The Social Dilemma" | Netflix attaque les médias sociaux avec leurs propres armes

©doc

Les algorithmes des Gafam et le capitalisme de la surveillance minent la démocratie. C'est la thèse de l'excellent documentaire de Netflix, "Derrière nos écrans de fumée" ("The Social Dilemma"). Aussi cynique qu'édifiant!

On connaissait, à travers les témoignages de journalistes qui les ont côtoyés, l'aversion des pontes du web pour la technologie en ce qui concerne leur progéniture. Pas de smartphone avant 14 ans pour les enfants de Bill Gates ni d'iPad pour ceux de Steve Jobs. On avait aussi eu vent d'écoles sans wifi au cœur de la Silicon Valley, là même où une armée d'ingénieurs et de psychologues comportementalistes s'ingénient à rendre la planète accro aux nouvelles technologies et, surtout, à leurs annonceurs.

Documentaire

"Derrière nos écrans de fumée" ("The Social Dilemma")

♥ ♥ ♥

Écrit par Davis Coombe, Vickie Curtis et Jeff Orlowski

Réalisé par Jeff Orlowski

Sélection officielle du festival Sundance 2020

À voir sur Netflix

Netflix va plus loin dans son nouveau documentaire en donnant la parole à plusieurs "repentis" qui ont occupé des postes de pouvoir chez Google, Facebook ou Pinterest avant de virer leur cuti en voyant leur créature échapper à tout contrôle et miner les fondements mêmes de la démocratie.

Face à la caméra, ils expliquent avec un luxe de détails édifiants le processus addictif qui se met en branle dès que l'on allume son smartphone tandis que leurs propos sont entrecoupés d'une fiction qui nous montre la vie d'une famille lambda aux prises avec trois algorithmes prenant forme humaine, compilant toutes les données de ses membres, prédisant puis créant leurs comportements avec une précision chirurgicale.

Modèle addictif

Ce procédé narratif un peu artificiel joue à plein la dramatisation dans la veine des dystopies maison, mais il a le mérite de mettre à nu les réseaux sociaux et ce "capitalisme de surveillance" qui font de nous des zombies soumis à l'hystérie, à l'isolement, à la dépression (surtout parmi la génération Z), de moins en moins capables de faire société et dont la guerre civile semble être l'immédiat horizon.

Aussi salutaire que cynique venant d'une plateforme qui utilise les mêmes armes contre ses propres utilisateurs et les retourne ici en filigrane contre Amazon Prime, Google Originals, Facebook Watch et Apple TV, ses concurrents directs. Un test de manipulation à tenter malgré tout en famille si l'on veut espérer échapper à la matrice.

Bande-annonce "Derrière nos écrans de fumée" (Netflix France)

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés