chronique

Toujours plus haut

Le Dr Laing en pleine ascension dans une société et un immeuble qui se détériorent.

Le film s’ouvre sur une scène préhistorique: un homme fait rôtir un animal à la broche, dans un appartement dévasté. Mais comment en est-il arrivé là? Retour en arrière. Le fringant Dr Laing prend possession de son appartement dans l’immeuble flambant neuf. La journée, il est à l’hôpital, le soir, il passe par le supermarché (flambant neuf lui aussi) où ne se croisent que les habitants du lieu. Il fait également la connaissance de ses voisins, tous aussi bien mis que lui. Jusqu’au jour où il est invité par l’architecte-concepteur, qui habite tout en haut de la tour. Là, sur le toit, le Dr Laing découvre un grand jardin à l’ancienne, clos de murs, où Madame joue les Marie-Antoinette, avec robe de circonstance, et petits agneaux dans les bras. Le voici invité à une fête déguisée de la "haute" (c’est le cas de le dire). Mais le Dr Laing commence à sentir les fissures qui pourraient bien, à terme, venir à bout d’un si bel édifice…

"High-Rise"

De Ben Wheatley

Avec Tom Hiddleston, Jeremy Irons, Serena Miller…

2/5

©imagine

La dystopie est à la mode. Elle permet de spéculer sur les errements de notre société moderne, et sur les pièges où elle pourrait sombrer. Celle-ci est adaptée d’un roman de l’auteur britannique J.G. Ballard, à qui l’on doit par exemple "Crash!", adapté pour l’écran par David Cronenberg (1996), ou "Empire of the Sun", par Steven Spielberg en 1987. Le touche-à-tout Ben Wheatley nous avait déjà proposé un très bon thriller ("Kill List"), et un excellent film de serial killer humoristique ("Touristes") – un mélange que seuls les Britanniques sont susceptibles de concevoir.

Ici, il réussit parfaitement sa mise en place, mais se prend un petit peu les pieds dans le tapis lorsque se télescopent les symboles de la chute d’un idéal libéral. Reste une esthétique étonnante, pour une fable certes un rien schématique, mais d’une grande rigueur formelle, et qui garde le mérite d’inviter à la réflexion.

Lire également

Messages sponsorisés