"Tout est fait pour nous transformer en homo consommatus" (Zlatina Rousseva)

"Welcome to Sodom, selon Zlatina Rousseva, nous montre où vont nos déchets technologiques, la consommation effrénée et le cycle absurde des métaux précieux nécessaires aux ordinateurs et smartphones. Un désastre." ©Millenium Festival

80 documentaires plus passionnants les uns que les autres. Millenium est l’occasion de comprendre notre monde et les priorités qui s’imposent…

"Où va l’humanité?" C’est à cette vaste question que va tenter de répondre le Festival Millenium, onzième du nom. Résolument engagé – mais jamais plombant! –, ce rendez-vous des amateurs de documentaires ne se contente pas de se lamenter. Grâce à des débats, des rencontres, des master classes, et au coup de projecteur de son palmarès, il entend informer, mais aussi aiguiser les consciences. Un peu partout dans Bruxelles (Bozar, Galeries, Vendôme, Palace, Aventure) et pendant une dizaine de jours, place au réel sous toutes ses formes. Interview avec Zlatina Rousseva, fondatrice et programmatrice de Millenium.

Quels sont les thèmes phares de l’édition 2019?

Un thème majeur c’est la consommation, qui est devenue une composante essentielle de l’humain. C’est l’ère du paraître, de l’argent: nous sommes perçus comme des consommateurs, et manipulés comme tels. Pas seulement au niveau physique – nourriture, vêtements… – mais au niveau intellectuel. On constate une manipulation toujours plus grande de l’humain, via notamment les réseaux sociaux, tout est fait pour nous transformer en "homo consommatus". Donc, trois grands focus: l’environnement, internet et l’Amérique.

Quels films marquants concernant l’environnement?

Citons "Blue", un film coup-de-poing, où s’entrechoquent la beauté de la nature et ce que nous en faisons. Par exemple, les oiseaux qui ne peuvent plus emprunter leurs routes migratoires car ils sont bourrés de plastique… Un film qui va très profond dans le questionnement global consommation/ nourriture/impact sur l’environnement, et le cercle vicieux qui en découle.

Blue

On peut aussi épingler "Dark Eden", sur la course à la richesse, avec cette énorme exploitation pétrolière au nord du Canada, et le grand désastre écologique qui s’ensuit. Un film puissant sur l’inconscience de l’homme, le déni que l’on peut faire quant à notre impact sur l’environnement, un impact qui revient vers nous comme un boomerang, et qui risque de nous détruire. "Welcome to Sodom" nous montre où vont nos déchets technologiques, la consommation effrénée et le cycle absurde des métaux précieux nécessaires aux ordinateurs et smartphones. Ils créent le désastre une première fois quand ils sont prélevés dans des mines en Afrique, et y retournent quand ils sont périmés sous forme de millions de tonnes d’ordinateurs, avec des conséquences horribles sur la santé des gens.

Welcome to Sodom

Le festival ne se contente pas de dénoncer…

Nous organisons une journée citoyenne pour dépasser la dénonciation et chercher des solutions. Beaucoup de gens constatent, participent aux marches, mais sans toujours trouver les bons moyens d’action, notamment pour avoir une réelle influence sur les multinationales.

Autre thème: internet…

…et surtout son impact sur nos vies privées. "The Truth about Killer Robots" décrit comment l’intelligence artificielle siphonne les emplois partout sur la planète. Le côté légal (ou plutôt son absence) est exploré, avec, comme conséquence, soit du harcèlement, soit l’exposition de la vie privée; tout cela a déjà détruit la vie de nombreuses personnes.

The Truth about Killer Robots

Pourquoi "America", votre 3e thème?

Parce que c’est l’Amérique qui a lancé ce modèle de vie dans les années 70, cet "idéal" qui est encore le modèle dominant aujourd’hui. "Wealth Generation" montre les personnes les plus riches, et notamment le changement d’échelle des valeurs. Avant, la richesse, c’était le bien-être. L’argent devait faire le bonheur. Aujourd’hui, le bonheur a disparu pour faire place à la destruction des relations familiales, et à la fuite en avant. Les nouveaux riches en Chine ou en Russie sont déboussolés. Ça pose la question: "Qu’est-ce qu’une société qui n’a plus de valeur humaine, mais seulement une échelle de valeur matérielle?"

Wealth Generation

Un coup de cœur personnel?

"La terrible jungle", un film qui plonge dans l’univers de jeunes, rassemblés autour du handicap mental. Un film sur la différence, mais aussi sur la liberté, et notamment la liberté d’expression. Expression des idées, mais surtout ce qui nous fait si cruellement défaut: l’expression des émotions.

Dans la terrible jungle

Du 22 au 30/3 à Bruxelles (Bozar, Galeries, Vendôme, Palace, Aventure): www.festivalmillenium.org

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect