Publicité

Le délicieux tumulte de "Succession"

La saison 3 de "Succession" arrive enfin sur Betv. ©© HBO

L’impatience avait raison: la troisième saison attendue de "Succession" renchérit le récit de l’agonisante familiale de façon particulièrement magistrale.

La famille Roy possède l’un des plus imposants conglomérats des États-Unis, Waystar. À la tête de la famille et de l’entreprise, Logan Roy (Brian Cox) règne en maître dans une parfaite incarnation de l’autorité patriarcale, terrorisant et fascinant. Face aux signes de déclin possible de l’état de santé de leur père, les quatre enfants voient poindre l’opportunité d’une succession. C’est alors une puissante mécanique stratégique qui se met en branle pour la course effrénée au poste de CEO et, entre les lignes, à la reconnaissance paternelle.

La série présente sa richesse narrative sur fond de comédie caustique.

On pourrait disserter à l’envi sur la dynamique familiale des Roy, d’une nocivité éclatante; lire la série comme un commentaire à différentes échelles sur les excès les plus retentissants du monopole capitaliste; ou encore approcher cette cellule familiale et tout ce qu’elle touche comme une métonymie de notre société en déroute. Car "Succession" comprend tous ces niveaux de lecture.

Bande-annonce de la saison 3 de "Succession"

Toutefois, s’y arrêter, c’est passer à côté du caractère furieusement réjouissant de la série, qui présente sa richesse narrative sur fond de comédie caustique, nous trimbalant des chamailleries de fratrie à la concurrence économique ad nauseam.

Avec sa troisième saison, le 17 octobre sur HBO et en direct – à 3h du matin donc – sur Betv, "Succession" prouve qu’elle n’a absolument rien perdu de sa superbe.

Drame

"Succession" (HBO)

Par Jesse Armstrong

Avec Brian Cox

Réalisé en 2021

Disponible en Belgique sur Betv à partir du 17 octobre.

Note de L'Echo:

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés