Publicité

Les meilleures fins de série de l'année

"The Undoing" avec Nicole Kidman et Hugh Grant.

Tout l’été, L’Écho fait le bilan hautement subjectif du meilleur (surtout) et du pire (un peu) des sorties séries de la saison écoulée. Aujourd’hui, les meilleures fins de série.

Toutes les bonnes choses ont une fin, et celle d’une série porte l’éminente responsabilité de clôturer un récit de plusieurs heures, auquel on aura consacré une journée ou une nuit entière, des semaines, voire des années. À ce jeu, certaines séries se démarquent par leur virtuosité.

C’est le cas de la saisissante "Feel Good" (Netflix) de la Canadienne Mae Martin, qui figurait déjà dans nos coups de cœur de l’an dernier. En deux saisons compactes, la série explore la complexité d’être en relation, avec une honnêteté désarmante. En juin, "Feel Good" a tiré sa révérence en offrant à ses héroïnes et son public une résolution vibrante.

Toujours sur Netflix, la québécoise "M’entends-tu?" nous présente le quotidien de Fabiola, Ada et Carolanne, trois amies d’enfance qui se débrouillent comme elles peuvent avec leur pauvreté. Portrait brut, "M’entends-tu?" brille dans le club (très) restreint des séries qui arrivent à faire rire sans recourir aux clichés, et nous offre une fin à sa hauteur: sans détour.

Bande-annonce "M'entends-tu?"

Mais la chute réussie d’une série peut aussi tenir à la qualité de son intrigue, comme nous l’a rappelé cette saison l’électrique "The Undoing" (sur Betv), menée par Nicole Kidman et Hugh Grant. La minisérie nous fait tourner et retourner les recoins de son histoire, jusqu’à un final qui nous force, avec un clin d’œil, à concéder la victoire.

Retrouvez toutes nos chroniques dans notre dossier L'Echo des séries.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés