"Lisey’s Story", de l’horreur et un peu d’ennui

Julianne Moore dans "Lisey's Story".

L’adaptation de et par Stephen King de "Lisey’s Story" est un patchwork compliqué, qui sabote sa propre originalité par son manque d’ardeur.

Les séries Apple tv+ ont, chez nous, cette étrange faculté à sortir à pas feutrés, en toute discrétion. Même quand, par exemple, Julianne Moore et Clive Owen tiennent les rôles principaux. Même quand Stephen King est aux commandes de l’adaptation de son propre roman, dont il admet par ailleurs qu’il est son préféré. Même quand J. J. Abrams figure parmi les producteurs exécutifs, et que la série en question est réalisée par Pablo Larraín, dont le film "Jackie" était triplement nominé aux Oscars en 2017.

"Lisey’s Story" tiendra les enthousiastes de Stephen King par son sens occasionnel de la tension.

Ainsi, bien qu’offrant tous les gages de la prestige TV, "Lisey’s Story" a débarqué sur Apple tv+ sans faire de bruit et, étonnamment, c’est tant mieux. La très (trop) fidèle adaptation en 8 épisodes du roman fantastique et d’horreur de Stephen King nous fait suivre la singulière chasse au trésor poursuivie par Lisey Landon (Julianne Moore) orchestrée par son mari, Scott (Clive Owen), avant sa mort. Romancier vénéré, il avait aussi un inexplicable pouvoir de guérison accélérée, et de curieuses hallucinations, dont Lisey, dans sa quête, s’apprête à comprendre le sens.

Avec son rythme apathique et son intrigue surchargée qui peine à prouver son intérêt, "Lisey’s Story" tiendra les enthousiastes de Stephen King par son sens occasionnel de la tension, et un casting heureusement au point.

Bande-annonce "Lisey's Story"

Fantastique / Horreur

"Lisey’s Story" (Apple tv+)

Créée par Stephen King (USA | 2021)

Note de L'Echo: 3/5

Retrouvez toutes nos chroniques dans notre dossier L'Echo des séries

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés